Étude de l'impact territorial des Championnats du Monde Gran Fondo UCI 2017

Étude de l'impact territorial des Championnats du Monde Gran Fondo UCI 2017

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mardi 05 décembre 2017
Une étude a été confiée par la Ville à l'école Toulouse School Of Management afin de déterminer les retombées économiques, touristiques, médiatiques et sociales de l'organisation de l'UCI au regard du soutien financier, humain, et matériel apporté par Albi.

Albi accueille tous les ans de nombreux événements sportifs ou culturels qui ont des retombées importantes en terme d'économie et de fréquentation sur l'ensemble du territoire.

C'est dans ce cadre que la Ville d'Albi a souhaité évaluer le plus précisément possible l'impact des Championnats du Monde Gran Fondo qui se sont déroulés du 22 au 27 août 2017.

Cette étude a été confiée à une étudiante en master 2 ingénierie et management des organisations sportives à Toulouse School Of Management.

L'objectif était de déterminer les retombées économiques, touristiques, médiatiques et sociales de l'organisation de cette manifestation sportive internationale au regard du soutien financier, humain, et matériel apporté par la Ville d'Albi.

L'enquête de terrain a été menée durant 6 mois en amont, pendant et après les Championnats du Monde sous forme de questionnaires, sondages, statistiques, analyses ...

Résultats de l'étude d'impact territorial

La mission d'étude a permis d'évaluer l'impact sur le court terme d'un événement majeur pour Albi et par extension pour l'agglomération albigeoise.

4 axes d'analyse ont été fixés :

  • l’impact économique,
  • la portée touristique,
  • l'impact médiatique,
  • la portée sociale.

Les retombées économiques pour Albi sont de 1 250 000 euros :

  • 96% des dépenses des visiteurs représentent la grande majorité de cet impact,
  • 436 970 euros ont été dépensés en logement à Albi , 45% des compétiteurs ont séjourné à l'hôtel,
  • les dépenses de restauration à Albi s'élèvent à 421 431 euros,
  • les achats divers représentent 334 352 euros (souvenirs, commerces, produits du terroir…),
  • 54% des compétiteurs et des accompagnateurs ont séjourné à Albi, pour une durée de 4,82 nuitées.

 

75% des ressources perçues par le comité organisateur provenaient de l’extérieur de l'agglomération et ont profité pour une bonne moitié aux entreprises et organismes albigeois.

En incluant l'ensemble du département, les retombées sont estimées à 3 000 000 d'euros.

Sur le plan touristique, l'étude fait apparaître que 87,81% des compétiteurs et accompagnants venaient à Albi pour la première fois :

  • soit 3408 personnes dont 87% d'étrangers (rappel : 56 nationalités représentées),
  • 68% des compétiteurs ont exprimé leur intention de revenir à Albi.

 

Les retombées médiatiques sont importantes: la couverture apportée à Albi par l’événement sur l'hexagone est valorisée (par la méthode de l'équivalent publicitaire) à 165 000 euros.

Sur le plan social cet événement sportif gratuit et les animations inhérentes ont attiré 13 800 spectateurs hors compétiteurs, accompagnants et membres de l'organisation .

Ce sont 50 bénévoles qui ont été mobilisés durant 15 mois et entre 200 et 600 bénévoles par jour durant la compétition.

Cette étude confirme que cette manifestation sportive internationale a été une belle réussite pour Albi et son territoire, elle démontre la capacité de la Ville d'Albi en partenariat avec les associations locales et les bénévoles à organiser des événements de dimension internationale.

L'étude fait apparaître la pertinence de cette manifestation qui a su s'appuyer sur le capital patrimonial d'Albi et de la Cité épiscopale associant sport et culture et créant ainsi des synergies qui renforcent le potentiel touristique, la cohésion sociale et la notoriété d'Albi et de son territoire.

Le soutien de la Ville d'Albi a donc permis l'organisation de ce Gran Fondo, une manifestation ambitieuse qui a généré des retombées économiques à la fois pour Albi, pour l'agglomération mais aussi pour l'ensemble du département.