Cantepau : premier signe fort dans la rénovation urbaine

Cantepau : premier signe fort dans la rénovation urbaine

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Dimanche 21 août 2016 - Actualité archivée le 30 septembre 2016
Alors que les travaux de création de locaux commerciaux le long du boulevard Lannes se poursuivent, la démolition de la passerelle marque une étape supplémentaire dans la rénovation du quartier de Cantepau.
La passerelle, détruite pendant l'été, est un acte fort du renouvelement urbain.
Source : F.Guibilato - Ville d'Albi

Le nouveau programme national de renouvellement urbain engagé par l'État a retenu le quartier de Cantepau comme prioritaire au niveau régional.

Ce choix, qui donnera lieu notamment à une aide financière de l'État conséquente, a permis aux collectivités locales (ville, agglomération, département), aux partenaires institutionnels et au bailleur social Tarn Habitat de réfléchir à un projet global de réhabilitation.

À Cantepau, celui-ci visera entre autres à désenclaver le quartier, dédensifier l'habitat, sécuriser les déplacements doux, améliorer le cadre de vie et favoriser la mixité sociale.

" Cette opération est ambitieuse et s'inscrit dans la durée ; nous nous fixons avec nos partenaires une échéance de dix à quinze ans pour achever le renouvellement urbain du quartier " rappelle Muriel Roque-Etienne, adjointe au maire chargée du pilotage du projet pour la ville et l'agglomération.

« Il se fera donc par étapes et nous utiliserons plusieurs leviers pour le mettre en oeuvre. Pour autant, la ville n'a pas attendu pour mener des opérations importantes afin d'équiper le quartier de structures scolaires, sociales, culturelles et sportives adaptées et modernes. Le quartier a des atouts sur lesquels il faut s'appuyer ; il a aussi des problèmes récurrents qu'il faudra résoudre. La transformation urbaine du quartier y contribuera. »

Cet été, donc, la passerelle a été démolie, un acte fort voulu et pris en charge par la ville.

Parallèlement, les études préalables qui serviront à définir un projet urbain global d'actions sur le quartier seront lancées. Cette phase comprend notamment des études de recomposition urbaine et de programmation de l'habitat ainsi qu'une étude de revitalisation commerciale et économique.

Sur ce point, la restructuration et l'extension du centre de formation de la Chambre de Commerce et d'Industrie (C.C.I.) permettra prochainement d'élargir l'offre de formations et de favoriser l'insertion dans la vie professionnelle de nombreux demandeurs d'emploi. De quoi contribuer à encore à améliorer l'image du quartier.

Un nouveau centre commercial au coeur du quartier :

La revitalisation et l'animation du quartier passeront aussi par un commerce de proximité dynamique et attractif. Le regroupement des commerçants dans de nouveaux locaux (1,8 million d'euros) situés le long du boulevard permettra une meilleure visibilité et de meilleures synergies. Ce projet, qui prévoit sept commerces (boulangerie, boucherie, tabac presse, pharmacie, auto-école...), est financé par Tarn Habitat avec la participation de l'Europe. La livraison est prévue pour mars-avril 2017. Une réflexion est en cours pour déterminer l'avenir des anciens locaux du square Augereau.