Le festival Pause Guitare fête ses 20 ans !

Le festival Pause Guitare fête ses 20 ans !

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mercredi 20 janvier 2016 - Actualité archivée le 31 juillet 2016
Le festival Pause Guitare d'Albi à 20 ans ! Un bel évènement à fêter tous ensemble du 5 au 10 juillet !
Retrouvez le festival Pause Guitare sur la base de loisirs de Pratgraussals.
Source : C. Sénégas

Le festival Pause Guitare est ce temps fort de la chanson qui passe avec élégance du giron intime du petit village de Monestiès au pied de la cathédrale (2006), coeur de la Cité éspiscopale albigeoise, puis sur la base de loisirs de Pratgraussals (depuis l'édition 2013).

Organisé par l’association albigeoise Arpèges et Trémolos, ce rendez-vous musical incontournable du début de l'été réunit chaque année près de 50 000 festivaliers.

Pause Guitare, c’est ce pari réussi de présenter de jeunes pousses aux côtés d’artistes confirmés et reconnus.

Nombreux sont ceux programmés sur les scènes découvertes qui reviennent comme têtes d’affiche quelques années plus tard, auréolés d’un succès mérité : Cali, Renan Luce, Bénabar, Olivia Ruiz... tous ont eu leur chance avec le festival Pause Guitare. 

Pause Guitare c'est également l'ouverture aux artistes acadiens, véritables ambassadeurs de la Chanson francophone, qui ont eux aussi une place très importante dans la programmation du festival.

Avec le soutien de Musicaction, un véritable outil de promotion est mis en place pour ces artistes d'outre-Atlantique, dont la richesse artistique et l'originalité des textes n'ont pas fini de surprendre.

La VILLE D'aLBI, PARTENAIRE DU FESTIVAL

Stéphanie Guiraud-Chaumeil

Stéphanie Guiraud-Chaumeil, par stefanie

 

Avec un programme riche en festivals, expositions et événements, Albi est forte de la qualité et la densité de sa proposition culturelle, atout maître de son identité et de son attractivité.

Ici se côtoient toutes les formes artistiques, de la peinture dont Henri de Toulouse-Lautrec est l’ambassadeur incontestable à la musique avec le festival Pause Guitare désormais classé parmi les grands festivals français. 

C’est avec des artistes de renommée internationale que nous fêtons cette année le 20ème anniversaire de l’incontournable festival albigeois.

PAUSE SUR QUELQUES artistes

Retrouvez dans cette rubrique une présentation détaillé de quelques artistes que vous pourrez voir et écouter du 5 au 10 juillet sur la base de loisirs de Pratgraussals d'Albi.

Chatterton

Chatterton, par carole germain

 

DIMANCHE 10 JUILLET Scène de Pratgraussals Feu ! Chatterton

Avec un nom qui s'inspire d'un tableau du peintre britannique du XIXe siècle Henry Wallis les cinq dandys parisiens de « Feu ! Chatterton » incarnent le renouveau de la scène pop hexagonale. Révélé lors des festivals des Francofolies et Rock en Seine et vainqueur du Prix Chorus 2014, « Feu ! Chatterton » offre une collection de chansons hors du temps, à l’élégance surannée, réalistes et romantiques. Leur univers musical qui associe des compositions originales à Radiohead, Lou Reed et mais aussi Alain Bashung et Serge Gainsbourg réinvente un dandysme postmoderne au magnétisme irrésistible

Sanverino

Sanverino, par carole germain

 

SAMEDI 9 JUILLET Scène de Pratgraussals Sanverino, libre comme un papillon

Depuis des années Sanseverino impose son style inimitable et son rock/swing endiablé. Entouré de musiciens talentueux, le plus tzigane des chanteurs français, va vous transmettre sa joie d’être sur scène. Son concert sera rythmé par des titres de ses anciens albums, des reprises de certains standards de la chanson française et son dernier opus «Papillon » inspiré par le roman « Papillon » d'Henri Charrière. Cet enregistrement retrace l’histoire d’un caïd de Montmartre injustement accusé de meurtre et envoyé au bagne. « C’est un karaoké littéraire », dit Sanseverino, « La recette est simple : un chapitre, une chanson ! » De l’humour, de l’énergie revigorante et des chansons bondissantes, arrangées à sa sauce, forcément sur-vitaminée, voilà un concert à ne pas manquer.

JAIN

JAIN, par carole germain

 

JEUDI 7 JUILLET Scène de Pratgraussals Jain, le phénomène musical

Robe col Claudine noire et blanche, baskets aux pieds, Jain (prononcez « Jane » à l'anglaise) est le nouveau phénomèn

e musical. Candidate à la « Victoire de l’album révélation de l’année », mais c'est Louane qui fût élue, mais sa performance sur la scène du Zénith n’est pas passée inaperçue. Depuis, son titre « Come » totalise 4 millions de vues sur YouTube ! Ses ballades intimistes chuchotent à l'oreille de l'auditeur, dessinant les contours d'un univers naviguant entre folk, pop, soul et reggae. Des influences multiples qui font de Jain, à la musique ensoleillée, une des artistes à découvrir lors du festival. Écoutez, elle vous murmure « come come »,....

Joan Baez

Joan Baez, par carole germain

 

SAMEDI 9 JUILLET Scène de Pratgraussals Joan Baez LA REINE DU FOLK

Joan Baez, la « reine de la Folk » posera sa guitare à Albi pour une soirée exceptionnelle. L’unique occasion de voir l’artiste en France car sa tournée européenne ne comporte qu’une seule date dans l’hexagone ». Pour celles et ceux qui ne savent pas grand-chose sur elle, sachez que Joan Baez est l’une des voix incontournables des années 60/70. Surnommée « la reine du folk », Joan Baez est une chanteuse engagée, toujours prête à délivrer un message de paix et de liberté. Elle a notamment été une amie du pasteur Martin Luther King et n’a pas non plus hésité à participer à de nombreux événements pour la paix. À 74 ans, Joan Baez n’a pas changé, son engagement reste intact et elle sait toujours électriser les foules avec ses ballades anglo-irlandaises, adaptées en folk américain.

Bigflo & Oli

Bigflo & Oli , par carole germain

 

VENDREDI 8 JUILLET Scène de Pratgraussals Bigflo & Oli LE NOUVEAU SOUFFLE DU RAP

Bigflo et Oli, frères toulousains et rappeurs taclent les clichés du genre. Gangsters et bling-bling, très peu pour eux ! Faisant figure aujourd’hui de stars montantes du rap hexagonal, ils prennent pourtant ce dernier à rebrousse poil avec leurs textes qui ne craignent pas d’aborder des thèmes sérieux, parfois durs. Ils débarquent avec leur premier véritable album, « La Cour des Grands », dans lequel énergie se conjugue avec fraîcheur et maturité. À 22 et 18 ans, Florian et Olivio ne sont pourtant pas des débutants. Après des dizaines de scènes et de nombreuses compétitions de freestyle, leur titre « Le Trac » (2014) a révélé une plume aiguisée et un goût pour les histoires bien écrites.

Michel Fugain

Michel Fugain, par carole germain

 

MARDI 5 JUILLET Grand-théâtre Michel Fugain EST LÀ !

L’auteur de « La fête », « Fais comme l’oiseau », « Une belle histoire », « Attention Mesdames et Messieurs »... retrouve l’esprit de troupe avec le projet « Pluribus ». Avec lui, sur la scène du Grand-Théâtre, douze musiciens, ce qui n’est pas sans rappeler le mythique Big Bazar, créé il y a plus de 40 ans. Bien que la comparaison soit tentante, l’ambiance diffère : Michel Fugain officie en tant que chanteur, porte-voix d’un groupe l’ayant choisi comme figure de proue. « Pluribus », ce sont des musiciens et chanteurs, mais aussi pour certains un peu comédiens et peintres. Avec Michel, ils forment une nouvelle troupe qui reprend les vieux tubes du chanteur et créent de nouvelles chansons. Les temps ont changé mais la bonne musique, elle, est restée !

William Sheller

William Sheller , par carole germain

 

MERCREDI 8 JUILLET Grand Théâtre William Sheller : « Victoire d'honneur »

Il a signé des titres inoubliables. On doit à William Sheller les chansons « Nicolas », « Les filles de l'aurore », « Comme dans un vieux rock'n'roll », « Le carnet à spirale », « Oh ! j'cours tout seul » ou encore « Un homme heureux ». Avec 40 ans de carrière et plus de 20 albums à son actif, William Sheller est incontestablement un des plus grands auteurs compositeurs interprètes de la chanson française. Après sept ans d’absence, il revient dans une configuration piano / quatuor à cordes pour présenter « Stylus », un nouvel album à la fois fidèle à l’essence de sa musique et teinté d’une modernité pleine d’émotions. « Youpylong », le premier extrait, est à découvrir dès à présent, en attendant sa prestation sur la scène du Grand-Théâtre : Youpilong

 

Vianney

Vianney, par carole germain

 

SAMEDI  9 JUILLET Scène de Pratgraussals. Vianney : « Artiste masculin »

Mèche rebelle, mocassins impeccables et pull ras de cou, Vianney bouscule paradoxalement les conventions en affichant un style désuet mais singulier. « Garçon surdoué » pour Télérama, « Génial petit canard de la chanson française » pour Métronews, révélé en 2014 avec son titre « Je te déteste », Vianney ne cesse depuis de s’imposer en tête des charts. Au carrefour de la pop et d'une folk vivace, son premier album «  Idées Blanches » est un terrain de jeu où singularité et modernité cohabitent dans un même élan. Entre chanson d'auteur et de variété, la musique de Vianney construit des ponts. Alors si vous ne connaissez pas encore ce jeune chanteur de 23 ans, il est temps de vous rattraper : Vianney - Pas là

The avener

The avener, par carole germain

 

JEUDI  7 JUILLET Scène de Pratgraussals. The Avener : « Album de musique électronique ou dance »

Nouveau phénomène des platines, Tristan Casara alias « The Avener » a conquis la planète entière avec son titre « Fade Out Lines » se plaçant n°1 dans plus de 17 pays sans oublier les 10 millions de vues sur la chaine « Youtube ». A la fois producteur et DJ, ce Niçois de 28 ans propose une musique qui est un mélange de blues, jazz et de folk avec des influences funk. Son premier album « The Wanderings of The Avener » est un disque construit autour de remix, de voix samplées, de voix invitées et de compositions originales. Un album qui peut donc être considéré comme un affranchissement vis-à-vis de l’héritage « French Touch », dans la mesure où il s’obstine à suivre ses propres règles en prenant soin de se détacher des tendances.

 Phoebe Killdeer - Fade Out Lines

Louane

Louane, par carole germain

 

JEUDI  7 JUILLET Scène de Pratgraussals. Louane : « Album de l'année »

Louane Emera connaît un franc succès avec « Chambre 12 ». Porté par les singles aux mélodies entêtantes « Jour 1 » et « Avenir », cet album reflète l'authenticité et la sensibilité de cette chanteuse. Originaire du nord de la France, Louane Emera se fait remarquer dans l'émission de télévision « The Voice ». Son interprétation de la chanson « Un homme heureux » de William Sheller séduit les quatre membres du jury puis, elle emporte les téléspectateurs avec sa reprise d' « Imagine » de John Lennon. Un an après sa participation à cette émission, elle tient le premier rôle au cinéma dans « La famille Bélier ». Dans cette comédie elle interprète Paula la fille entendante d'un couple sourd-muet et reprend des chansons de Michel Sardou. Elle émeut la France entière avec son interprétation bouleversante du titre « Je  vole ». Avec plus de 7 millions d'entrées, un César du meilleur espoir féminin et un superbe album la carrière de Louane se révèle plus que prometteuse.

Pour patienter encore un peu écoutez le clip de Maman tiré de son 1er album "Chambre 12".

 

Louise Attaque

Louise Attaque , par carole germain

 

JEUDI 7 JUILLET Scène de Pratgraussals. Ils sont de nouveau d’attaque ! Le groupe, formé par Gaëtan Roussel (chanteur, guitariste et compositeur), Robin Feix (bassiste) et Arnaud Samuel (violoniste, guitariste, pianiste) est de retour sur scène !

« Louise Attaque » a en effet décidé de rebrancher les amplis après des années d’absence.

Cela faisait dix ans déjà que Louise Attaque, élu groupe de l’année aux Victoires de la musique en 1999, s’est séparé afin que chacun de ses membres puisse s’exprimer en solo.

Cette renaissance s’accompagne d’un nouveau titre, « Anomalie », qui sera présent sur le quatrième album du groupe prévu cette année.

Pour patienter, regardez le clip tourné au Havre, exploitant les décors naturels de la ville pour accompagner l’étrange déambulation d’un non moins étrange personnage...

 

Kendji Girac

Kendji Girac , par carole germain

 

VENDREDI 8 JUILLET Scène de Pratgraussals. Avec plus d’un million d’albums vendus et une première tournée jouée à guichets fermés, Kendji vous donne rendez-vous sur la scène de Pratgraussals.

Idole de toute une génération, il fait danser les coeurs et les corps grâce à son sourire enjôleur et sa musique festive.

Bercé dès son enfance par la musique, tout bascule le jour où l’un de ses amis le filme en train de faire une reprise gypsie à la guitare de « Bella » de Maître Gims.

Remarqué par cette prestation, il participe à l’émission « The Voice ». Par sa voix, le jeune homme séduit son futur coach Mika.

Kendji enchaîne ainsi avec brio les étapes jusqu’à la finale, qu’il gagne avec plus de 52% des votes du public.

En septembre 2014, sort son premier album « Kendji », avec notamment les morceaux « Andalouse » et « Color Gitano » puis son deuxième opus, « Ensemble » fin octobre 2015.

Elton John

Elton John, par carole germain

DIMANCHE 10 JUILLET Scène de Pratgraussals. Grande nouvelle pour les fans de la superstar anglaise : Elton John est en concert événement sur Pause Guitare ! 

Après plus de 3 500 concerts, l’un des monstres sacrés de la musique britannique qui a vendu plus de 250 millions de disques à travers le monde fera revivre sur scène plus de quarante ans de carrière.

Avec des standards absolus tels que « Candle in the wind », « Your song », « Don’t go breaking my heart », « I’m still standing », « Nikita », « Sacrifice » ou bien encore « Can you feel the love tonight », Elton John reste une référence et une inspiration pour toute une nouvelle génération d’artistes.

20 ans d'Histoire 

/////

La naissance du festival se fait à Monestiès, le 25 juillet 1997.

C’est là que le couple Navarro jette son dévolu pour se lancer dans une aventure qui, bien des fois, les étonnera eux-mêmes, celle de Pause Guitare. Une programmation qui se boucle autour d’un prévisionnel calculé plus ou moins à vue de nez car tout se découvre petit à petit, et rien n’est moins sûr que la présence du public. Et pourtant le tour est joué. 

Au bout de trois années, Pause Guitare est déjà à l’étroit sur la petite place du village.

Le festival s’installe alors en 2000 sur le petit boulevard qui contourne le hameau pouvant ainsi accueillir deux fois plus de public. Dès 2003, Pause Guitare passe de 3 à 4 jours. En peu de temps, il devient le rendez-vous estival qu’on dit incontournable à Monestiès.

De 150 spectateurs au tout premier jour, il est passé à 1800 par soir en huit ans. Le coup de bambou arrive au cours de la neuvième édition où les organisateurs apprennent la suppression de la subvention européenne. Subvention très élevée qui, même si elle ne permettait pas toujours de boucler le budget, est indispensable à la poursuite de l’événement. Grand virage dans l’association Arpèges & Trémolos où un choix inéluctable doit être fait : soit tout arrêter, soit poursuivre ailleurs. À cette époque, Pause Guitare compte déjà cent vingt bénévoles, deux salariés à temps plein et embauche ponctuellement à l’année trente cinq intermittents du spectacle. Le choix se fait de poursuivre. C’est à Albi que l’association a tout naturellement envie de poser son festival. Et le dixième anniversaire de Pause Guitare se fête au pied de la cathédrale Sainte-Cécile, le 6 juillet 2006.

Qui l’aurait cru : un festival sur la place Sainte-Cécile ! Patronne des musiciens ! 

Nouveau défi : il va falloir bâtir de nouveaux espaces et structurer les équipes de travail. La jauge est sensiblement identique mais les scènes plus nombreuses, il faut donc trouver le lien qui fera de ce grand espace historique un lieu sympathique et harmonieux.

Le leitmotiv des organisateurs : de la campagne à la ville, comment garder son intimité, sa courtoisie, sa simplicité, sa convivialité ?

Et surtout, comment arriver à respecter la beauté et la magie de ce lieu ? C’est vraiment là que chaque bénévole se sent une responsabilité personnelle, celle d’apporter la note qui habillera le décor, sans le dénaturer. Et quand les artistes découvrent la cathédrale, l’émotion est de taille. Pour Bénabar, une révélation. Michel Fugain en a presque boudé le reste de sa tournée. Izia a clamé haut et fort bravo Albi sur la scène des Francos ! Pour ne citer qu’eux. Et la plus belle récompense revient aux Albigeois émerveillés.

  • 2007, la jauge passe à 3500 personnes et les petites scènes commencent à titiller les férus de découvertes.

Pour cette deuxième édition albigeoise, le lieu inspire donc encore avec un nouveau mot d’ordre : Développement Durable.

La décoration du site est renforcée et l’objectif est de labelliser Pause Guitare éco-festival. Mais ce qui attend l’équipe au virage cette année-là est terrible. Quel pire ennemi d’un festival en plein air que les caprices du temps ?! On se souviendra aisément du concert de Georges Moustaki en 1999 où le public, que rien au monde n’aurait pu altérer, n’était qu’un parapluie géant ! Mais le soir du concert de Jacques Higelin, la tempête qui fait rage semble bien vouloir arracher la structure scénique et engloutir à elle seule tout le matériel technique. Le danger est trop grand et, pour la première fois en onze ans, il faut prendre la décision de stopper les festivités. Que dire, sinon qu’un peu de temps est nécessaire pour faire l’apprentissage d’une annulation.

  • 2009 : le festival explose réellement au niveau de sa notoriété.

La jauge de la scène principale passe à 5000 personnes par soir. Au début du printemps, chacun attend avec fébrilité l’annonce de la programmation.

Les réservations vont bon train si bien que ces trois dernières années, presque toutes les soirées affichent complet avant même l’ouverture du festival.

L’introduction de la musique anglo-saxonne ajoute du caractère à l’événement qui touche maintenant toutes les générations de public.

  • 2015 : Pause Guitare est aujourd’hui classé parmi les plus grands au niveau national.
  • 2016, 20 ans un anniversaire qui se fête !

/////

Ils sont passés à Pause Guitare

Découvrez la liste exhaustive des 20 éditions de Pause Guitare :

2015 : Blow the man down, The Strings, Motmaïna Family, Boule et Vlad, Daniel Léger, La Virée, Prenez garde, Les Tireux d’roches, Irma Hugues, Aufray, Bruit qui court, Sound Sweet Sound, Le Common, Diamond, Moriarty, Angus, Julia Stone, Status Quo, Charlie Winston, Frero Delavega, Soprano, Yannick Noah, Calogero, Bjorn Berge, Étienne Daho, Asaf Avidan, Shaka Ponk, Hindi Zahra, Cali et Bob Dylan.

/////

2014 : Selim, Julien Doré, Debout sur le Zinc, Billy Hornett, The Inspector Cluzo, La Rue Kétanou, Wally, Le Bar à Jamait, Askehoug, Keith Kuna, Strange Enquete, Lyre Le Temps, Cats On Trees, Jules, Maxime Le Forestier, Gildas Thomas, Tomislav, Clément Bertrand, Vincent Perez, Hervé Suhubiette,The Wild,The Florentines, Ezza, KKC Orchestra, Pierre Lapointe, Louis Chedid, Video Tape, Gabriel Saglio & Les Vieilles Pies, VioleTT Pi, Kid Wise, Klô Pelgag, Dimoné, Yann Perreau, Christophe, Les Hôtesses d’Hilaire, Pétrol Budapest, Keith Kuna, Aldebert, Gilles & Auguste, Des Fourmis dans les mains, La Femme, Yodélice,  Fauve,  -M-, Catherine Major, Moran, John Butler,  Trio Skip The Use, Detroit, The Hives, Manon Tanguy, Emilie Plaitin, Pierre Lebelage,Jesers Youssoupha, Zaz, Ayo, Christophe Maé, Barcella Giéd, Ré Motmaïna Family et Anne Sylvestre.

2013 : Iggy and The Stooges, Pete Doherty, BB Brunes, Deluxe, Les Cowboys Fringants, Crosby, Stills and Nash, Tété, Colline Hill, Mika, Martin Solveig, Lilly Wood and The Prick, Lescop, Patrick Bruel, Raphael, Benjamin Biolay, Alexis HK, Sexion d'Assaut, Kacem Wapalek, Melissmell, Nicolas Jules,Yves Jamait, Peter Bultink, GiedRé, Salomé Leclerc, Oxmo Puccino, Strange Enquête, Noir Coeur, Sing Sing My Darling, Hannah, Les Hay Babies, BATpointG, Gaële, Kestekop II, Jell-oO, Benoît Paradis Trio, Grosso Modo, Pauvres Martins, Chouf, Les Soeurs Boulay, Gilles et Auguste, Olivier Juprelle, Loraine Félix, Scotch & Sofa, Claude Jardin et Petit Noof.

2012 : Roger Hodgson, Benabar, Thomas Dutronc, Imany, Sting, Catherine Ringer, Needtobreathe, Jean-Louis Aubert, Izia, Caravan Palace, La Grande Sophie, Camille, Brigitte, Barcella, Orelsan,Don Rimini, 1995, Laurent Voulzy, Carmen Maria Vega, Tcheky Karyo, Jérôme Minière, Alexandre Poulain, Joffroi, Les Grandes Bouches, Olivier Gil, Weepers Circus, Chloé Lacasse, Caiman Fu, Adamus, Mary, Karim Gharbi, Bulle de vers, Les trompettasses sisters, Grosso Modo, Kuvamazout, Délinquante, The wild, Dyade, The Flyin’ Muffins, Samengo, Azad lab, La seconde méthode, Billy Hornett, The Giants Robots, MC2, Apoken Shodan, The Gabelt, Huba Samba, Rufus Bellefleur, Fill’s Monkey, New Garden, Cali, Tcheky Karyo, Dani, Paganela, Sansévérino, CharlElie, Chinese Man, Anakronic Elecrto Orchestra, Sly Johnson, Juliette, Wally, Dimoné, Matthieu Lippé, Patrice Michaud et Moran.

2011 : Ibrahim Maalouf, Ennio Marchetto, Raul Paz, Tiken Jah Fakoly, Bernard Lavilliers, Sarah Olivier, Dimoné, Richard Gotainer, Marie Sigal, Talihn, Bulle de vers, Yas and the lightmotiv, Nectar Jules, Olivier Gil, Iaross, Jeanne Garraud, Thibaud Couturier, Imbert Imbert, Les oreilles rouges , Place des Arts, Le rang du fond, Mr Chouf, Andréa & Nicolas, Funkenstein, The strange enquête, Cross Roads, Smith Winson, Camelia Jordana, Phillipe Katerine, Gaëtan Roussel, Cali, Zedrus, Volo, Wally, Patric, Robinson, Rémibricabrack, Arthur Ferrari, As de Trèfle, Sans fausses notes, Michel Brunelli, I’am from Barcelona, Zaz, Joe Cocker, Bette & Wallet, Damien Robitaille, Richard Desjardins, Eté 67, The Sparteen’s, Syncopera, KKC Orchestra, Cherguy, Patricia Damien, Présange, Lilly Wood & the prick, Cocoon, Aaron, Ben l’oncle soul, Pauvre Martin, Presque oui, Nicolas Peyrac, Paamath, Paul Sidibé, Yaa, Kestekop, Annita Babyface et José Sanchez.

2010 : Albin de la Simone, Hugt Coltman, Vanessa Paradis, Alima & Lone, Kent, Cats on trees, Lo’Jo, Bruno Ruiz, Soan, Cœur de Pirate, Renan Luce, Olivia Ruiz, Nicolas Toniutti Trio, Roland Dyens, Récréation Nougaro, MiCkey [3d], Brigitte Fontaine, Patti Smith, Jacques Higelin, Garance, Georges Chelon, Eric Lareine, Revolver, Pony Pony Run Run, Ghinzu, Archive, Melissmell, Yonna, Allain Leprest, Laurent Montagne, Olivier, Toufo, Pauvre Martin, Sarah Olivier, International Hyper Rythmique, Gabrielle, Liz de lux, Kassla Datcha, Talihn,Samengo, The Flyin’Muffins, Aluna, Doolin, Radiozéro, Atkaz, Syka James, Lorenvox, Kawa, Dadou Afaka, Dharma, Révolution verbale, Laraime, Beloxe, Linfam, Feuj-i, Minnie Moskowitz, Control’ C, Azad, La fabrica flamenca, Teppaz et Naz, Pierre Omer, The Taïkonauts, Gina, Les filles de joie, Pussydelic, Michel Krome, Forest Pooky, Le Larron, Khodbreaker, Undergang et Dilemn.

2009 : Anaïs, Planète Nougaro, Arthur H, Juliette, La Fouine, Morice Benin, Flow, Caravan Palace, Les ogres de Barback, Tryo, Mark Céan, Yves Duteil, No Bleu & Fred Nevchehirlian Trio, Alain Sourigues, La Casa, Izia, Julien Doré, Ayo, Gildas Thomas, David Sire, Saule, Amélie les crayons, Toulouse AOC avec Michèle Mühlemann, Hervé Suhubiette, Manu Galure et Guillaume Barraband et Frédéric Cavallin., Manu Galure, Debout sur le zinc, Bénabar, Talihn, Zaza Fournier, Claire Denamur, K, Joan Pau Verdier, Emilie Cadiou, Garance, Aël, Arbossens, Flavia, Monsieur Chouf, Eric Cartier, Les Narvalos, KKC Orchestra et Glik.

2008 : Dirty Fonzy, Stez, Soleado, Memory Jazz Band, José Sanchez, Fani Fuster, Les gens du bar, Monsieur Roux, Rose, Cali, Yves Simon, Aldebert, Adamo, Magyd Cherfi, Thomas Fersen, Stephan Eicher, Hommage à Nino Ferrer, Hommage à Boby Lapointe, Paul Personne & Thiéfaine, Hocus Pocus, Java, Fred, Luke, Bob Brozman, Vicente Pradal, Servane & Gilbert Clamens, Bireli Lagrène, Yvan Cujious, Julos Beaucarne, Les Ptits T' hommesImbert Imbert, Olivier L’hôte, Nilda Fernandez, L’herbe folle, Les Blérots de RAVEL, Monsieur Tristan, Kestekop, Manu Galure,, Rue Rouge, Délinquante, Guillaume Barraband, Frédéric Blanchard, Véronique Pestel, Gildas Thomas et SarcloRET.

2007 : Pierre Guimard, Mademoiselle K, Zazie, Thomas Dutronc, Michel Jonasz, Sanseverino, Leny Escudero, Michel Delpech, Michel Fugain, Agnès Bihl, Arno, Jacques Higelin, Khodbreaker, Psy 4 de la Rime, Dan Ar Braz, Gilles Servat, SvenSson, Miossec, Beautés vulgaires, Raoul, Petite, Thibaud Couturier, Renan Luce, Gavroche, Loïc Lantoine, Vibrion, Dick Annegarn, Zoé, Claire Diterzi, Lait Yaourth Brothers, Les Pistons Flingueurs, Atelier et apéro slam, Monsieur Chouf , Les Charettes, L’Opium du peuple, Olivier l’Hôte, L’herbe folle et Marine De Sola.

2006 : Bénabar, Jamait, Clarika, Da Silva, Ben Ricour, Louis Bertignac, Aldebert, Thomas Fersen, Mes Souliers sont rouges, Lili Cros, Pauline Croze, Agnès Bihl, Romain DidierAllain Leprest, Olivia Ruiz, Juliette, Les Wriggles, Coco Gimbaud, Marie Cherrier, Les Mauvaises Langues,, Marie-Jo Thério, Alain Chamfort, Graeme Allwright, Georges Moustaki, Steve Waring, Benoît Mardon, Romane, Stochelo Rosenberg, Les ptits T’hommes, Les Ogres de Barback, Prisca, Boudu les Cop’s, En attendant Fred, Naviol et Les Bombes 2 bal.

2005 : Camille, Vincent Delerm, Florent Marchet, Georges Chelon, Liliken, Magyd Cherfi, Mano Solo, Debout sur le zinc, Daphné, Anis, Mell, Louis Chédid, Hubert-Félix Thiéfaine, Richard Bohringer, Que de la bouche, Hyperclean, L’air de rien, Allain Leprest, Hugues Aufray, Samy the fish, David Lafore, Les Bombes 2 bal, Rodolphe Testut, A bout de souffle et Nicolas Toniutti.

2004 : Cali, Les Fabulous Trobadors, Les Têtes raides, Fred, Murray Head, Paul Personne, Gavroche, Robert Charlebois, Thomas Fersen, Henri Tachan, Pierre Perret, Latcho Drom, Handful of blues, Hyperclean, Curcuma, Didier Burlier, SvenSson et Les Bombes 2 bal.

2003 : Karpatt, Autour du blues,  Francis Cabrel, Patrick Verbecke,, Michaël Jones, Paul Personne, …), Mathieu Boogaerts, Souad Massi, Bénabar, Les Ogres de Barback, et la fanfare du Belgistan, Christophe, Jamait, Johnny Clegg, Valérie Duchateau, Jo Vurchio et Toninho Ramos, Axé Swing, Ménage à trois, Samengo, Mambo Bidon, Dario Luciani et Daniel Bernot.

2002 : Zaragraf, Thierry « Titi » Robin, CharlElie Couture, Serge Lopez, Bernard Lavilliers, Leny Escudero, Sanseverino, Ernesto Tito Puentes, Christophe Neuhauser et Serge Di Mosole, Lone Kent, Hôtel du Littoral, Pascal Bicrel, Mammouth King Blues Band.

2001 : Yves Uzureau, Jacques Higelin, Latcho Drom, Thierry « Titi » Robin, Lokua Kanza, Celso Machado, Maxime Le Forestier, Laurent Vivet et Denis Abbata, Mystère Trio, Pascual Gallo et Didier Burlier.

2000 : Georges Moustaki, Calvin Russell, Biréli Lagrène et Sylvain Luc, Eric Manana, Nicolas Cassagneau, John Renbourn, Qiu Xia He, Annie-Flore Batchiellilys, Florin Niculescu, Dorado et Tchawolo Schmitt, Christophe Lartilleux, Antonio Licusati et Max Robin.

1999 : Les Cosmopaulettes, Graeme Allwright, Ganzua Trio, Nénéu Liberalquino, Juan Carmona, Arbat et Angelo Debarre et Romane Quartet.

1998 : Tonton Georges Trio, Gabriel Yacoub, Pascual Gallo, Salvador Paterna, et Bruno Manjarrès, Celso Machado, Marco Pereira, Blue Line et Biréli Lagrène.

1997 : Serge Lopez Quintet, Quarte Blanche, Thierry Rougier et Celso Machado.

/////

Information

Il est possible de se procurer les billets dans tous les points de vente habituels, sur le site internet et aux bureaux d'Arpèges et Trémolos. 

Médias

+

Photos

Sting - D.R.
Retour sur les 10 dernières années de Pause Guitare en photos

Photos

Affiche du festival Pause Guitare 2016
Les affiches du festival Pause Guitare