Projet d’assainissement et d’aménagement de voirie Secteur Bouteiller Broucouniès

Projet d’assainissement et d’aménagement de voirie Secteur Bouteiller Broucouniès

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Vendredi 09 novembre 2018
Le 31 octobre dernier se tenait une réunion de concertation publique concernant le projet d’assainissement et d’aménagement de voirie du secteur Bouteiller Broucouniès. Quelques éléments partagés lors de cette soirée pour mieux comprendre.

Secteur des études

Depuis 2016, plusieurs études ont été engagées sur ce secteur

Etudes engagées sur ce secteur

Etudes engagées sur ce secteur, par carole germain

Le contexte

EAUX PLUVIALES

Problème de l’évacuation des eaux pluviales : pas de réseau de collecte, très faibles pentes, pas d’exutoire à proximité.

EAUX USÉES

Pas de collecte des eaux usées. A ce jour, l’urbanisation du secteur AU est conditionnée au raccordement au réseau public d’eaux usées (Plan Local D’Urbanisme de la Ville d’Albi).

AUTRES RÉSEAUX

Le réseau eau potable est à renouveler. L'enfouissement réseaux secs est  à envisager

VOIRIE/CIRCULATION

La voirie existante n'est pas adaptée au développement de l’urbanisation, aussi bien en termes de géométrie de voies que de déplacements doux, il n'y a pas de trottoirs ni de bas-côtés sécurisés.

Les problématiques

  • EAUX PLUVIALES Comment gérer les eaux pluviales de voirie ?
  • EAUX USÉES Réalisation d’un réseau public de collecte des eaux usées ou maintien d’une solution en assainissement individuel ?
  • VOIRIE/CIRCULATION Quel aménagement adopter pour accompagner le développement du secteur ?
  • CADRE DE VIE Comment améliorer l’environnement visuel et paysager du secteur des Broucouniès tout en renforçant le caractère urbain de la rue Gaston Bouteiller ?

La démarche de la collectivité

  • 2014 Études internes techniques et financières de réalisation d’un réseau public de collecte des eaux usées
  • Décembre 2016 Etude de faisabilité confiée au bureau d’études SUEZ pour la création de collecteurs et le raccordement du secteur au réseau de collecte des eaux pluviales
  • Avril 2017
    • Conclusions des études : mise en lumière d’importantes contraintes techniques et financières de ces solutions
    • Complément d’étude de faisabilité avec proposition de solutions alternatives permettant de gérer localement les eaux de ruissellement (BE SUEZ)
  • Mai 2017
    • Etude (BE SUEZ) pour définir les profils types d’aménagement de voies :
      • intégrant le dimensionnement des surfaces à collecter
      • définissant les espaces nécessaires pour la réalisation des aménagements

Analyse des contraintes en gestion des eaux pluviales

  • Très faibles pentes
  • Pas de réseau ni de fossés existants : bas-côtés enherbés au mieux
  • Pas d’exutoire hormis côté Pélissier ou côté Tarn en traversant la RN88
  • Coût d'un réseau de collecte, d'évacuation et de stockage des eaux pluviales évalué en 2014 à plusieurs millions d'euros

Analyse des contraintes en gestion des eaux usées

  • Dispositif d’assainissement individuel situé majoritairement à l’arrière des propriétés
  • Distance de raccordement au réseau public importante générant des frais pour le particulier
  • Les études techniques confirment que les sols sont perméables, ce qui permet de réaliser des installations individuelles avec infiltration des rejets d’eaux traitées sans difficulté

Analyse des contraintes en termes d’aménagement de voirie

  • Nécessité de créer une structure de voirie complète
  • Emprise actuelle non suffisante pour aménagement en profil urbain :
    • Acquisitions en bordure de voie à prévoir
    • Clôtures ou murs à reconstruire
    • Pas de bâti à acquérir
    • Intégration des mobilités douces et d’aménagements pour transport en commun
Choix de la collectivité d’approfondir les études

Poursuite de la démarche d’études

Décembre 2017 à avril 2018

  • Etude technique et financière de réalisation de solutions alternatives permettant de gérer localement les eaux de ruissellement en faisant appel à des moyens de stockage et d’infiltration :
    • répartis sur les différentes zones du secteur de l’étude,
    • intégrés d’un point de vue paysager
    • tenant compte des profils d’aménagement de voies
    • Intégrant une exigence de stockage et d'infiltration par rapport à une pluie (période de retour : 30 ans) d'une durée de 2 heures et d'une hauteur cumulée de 62,5 mm
Scénario retenu par la collectivité
Considérant les analyses techniques et le coût global de l’opération :
  • le réseau d’eaux usées n’est pas retenu sur les secteurs où le sol est infiltrant
  • la réalisation d'un réseau d'eaux usées est retenu uniquement pour desservir la rue Bouteiller en raison de sa fonction de voie structurante avec une densité urbaine plus importante
  • la gestion des eaux pluviales se fera grâce à des techniques alternatives, respectant et valorisant l’environnement paysager du secteur
  • L'opération est découpée en plusieurs phases de travaux, dont la réalisation sera répartie sur plusieurs exercices budgétaires

Un préalable : l’acquisition par la collectivité des surfaces nécessaires pour la réalisations des dispositifs alternatifs et pour l'aménagement des voiries

Techniques alternatives - Solution de stockage et d’infiltration

Les bassins d’infiltration

Les avantages du bassin d’infiltration sont sa grande capacité de stockage, sa capacité d’infiltration et la possibilité d’intégration paysagère de l’ouvrage.

Bassins d’infiltration

Bassins d’infiltration, par carole germain

Noues et fossés

Les avantages des noues et fossés sont leur capacité de stockage, d’acheminement en surface des eaux de ruissellement et leur intégration paysagère.

Noues et fossés

Noues et fossés, par carole germain

Puisards

Les avantages du puisard sont la faible emprise de l’ouvrage et la possibilité d’implantation ponctuelle. Une décantation sera systématiquement mise en oeuvre entre l’avaloir et le puisard.

Puisards

Puisards, par carole germain

Synthèse des aménagements VRD Rue Gaston Bouteiller

Largeur totale : 13 mètres
•Chaussée de 6 mètres
•2 bandes cyclables d’1,20 m de largeur
•Trottoirs coté sud d’1,50 m de largeur
•Restant de l’emprise réservée à l’infiltration des eaux pluviales

Synthèses

Synthèses, par carole germain

Synthèse des aménagements VRD Petit chemin des Broucouniès

•Largeur totale : 10 mètres
•Chaussée de 5,50 mètres
•Cycles roulant sur la chaussée
•Trottoir coté ouest d’1,50 m de largeur
•Restant de l’emprise réservée à l’infiltration des eaux pluviales

Synthèse Petits chemins

Synthèse Petits chemins, par carole germain

Synthèse des aménagements VRD Chemin de la plaine des Broucouniès

•Largeur totale : 8 mètres
•Chaussée sens unique, chaussée 3,50 m
•Double sens cyclable (bandes intégrées à la voirie)
•Trottoirs côté sud de 1,50 m de largeur
•Restant de l’emprise réservée à l’infiltration des eaux pluviales

Synthèse chemin de la Plaine

Synthèse chemin de la Plaine, par carole germain

Synthèse des aménagements VRD Rue des Broucouniès (variante 1)

•Largeur totale : 8 mètres
•Chaussée double sens de 5 mètres
•Pas de bandes cyclables ni de trottoir
•Restant de l’emprise réservée à l’infiltration des eaux pluviales

Synthèse variante 1

Synthèse variante 1, par carole germain

Synthèse des aménagements VRD Rue des Broucouniès (variante 2)

•Largeur totale : 8 mètres
•Chaussée sens unique sortant rue Bouteiller de 3,40 mètres
•Double sens cyclable (bandes intégrées à la voirie)
•Trottoirs côté ouest de 1,50 m de largeur
•Restant de l’emprise réservée à l’infiltration des eaux pluviales

Synthèse variante 2

Synthèse variante 2, par carole germain

Dispositifs alternatifs d’eaux pluviales et aménagements de voirie

Dispositifs alternatifs

Dispositifs alternatifs, par carole germain

Synthèse projets bassins d'infiltration : à finaliser les études, à inscrire en emplacements réservés au projet de PLUi

Synthèses projets d'infiltration

Synthèses projets d'infiltration, par carole germain

Prévisionnel des tranches

Prévisionnel des tranches, par carole germain

Ouvrages de collecte

Ouvrages de collecte, par carole germain