Réhabilitation et extension de l'école Jean-Jacques Rousseau

Réhabilitation et extension de l'école Jean-Jacques Rousseau

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mardi 27 mars 2018
Le projet de réhabilitation et d'extension de l'école Jean-Jacques Rousseau s'inscrit dans la volonté de la Ville d'Albi de répondre à un besoin d'évolution des équipements scolaires et péri scolaires sur ce secteur.
Pour l'équipe municipale, la priorité est d'anticiper sur les évolutions de développement urbain de la commune.
Source : D.R

L'habitat est l'un des axes majeurs majeurs du projet de territoire du grand albigeois, dont Albi est la ville centre.

Développer un habitat diversifié et équilibré afin de répondre aux besoins en logements des habitants actuels et futurs et en participant activement au développement et à l'attractivité du territoire est une volonté affirmée.

Une ambition qui accompagnera inévitablement une croissance de la population scolaire ; d'où la nécessaire réflexion, pour la collectivité, sur la sectorisation scolaire et sur la stratégie immobilière scolaire que ce soit en terme de rénovation, d'extension ou de construction.

L'école Jean- Jacques Rousseau accueille aujourd'hui 166 élèves pour une capacité totale de 168.

Ce groupe scolaire arrive donc à saturation et ses locaux actuels ne permettent pas d'évolution possible.

Cette école est de plus, la seule d'Albi à ne pas posséder de restaurant scolaire.

Les enfants (80 %) qui mangent à la cantine sont acheminés en bus chaque jour vers un lieu de restauration. Par ailleurs le secteur d'affectation de l'école comprend une partie du centre ville (sud et est) et se poursuit sur une zone située plus au sud qui est programmée au développement de l'habitat. La Ville d'Albi a donc décidé en 2017 de lancer le programme de réhabilitation et d'extension de l'école, ce programme se situe à la fois sur l'emprise de l'école actuelle et sur celle de l'ancienne crèche Andrieu dont les bâtiments sont mitoyens .

Ce projet, qui prévoit la création de classes et d'espaces dédiés aux élèves de maternelle, d'un restaurant scolaire et la réfection des 3 cours, répond à plusieurs enjeux en terme de rénovation et d'amélioration de qualité de vie des élèves :

  • enjeu énergétique du bâtiment par la rénovation qui va garantir une nette amélioration du confort thermique et acoustique,
  • enjeu de développement durable par la création d'un restaurant scolaire évitant le déplacement en bus des élèves pour la restauration,
  • un enjeu d'accessibilité par l'aménagement des cours, des sanitaires, des espaces de restauration et des classes de maternelle.

Descriptif des travaux 

  • entrée de l'école maternelle : Elle sera située boulevard Andrieu (au niveau de l'entrée de l'ancienne crèche) le trottoir sera élargi afin de créer un parvis sécurisé.
  • aménagement sur deux niveaux (rez de chaussée et 1er étage) de l'école maternelle : Elle sera située dans l'aile du bâtiment de l'ancienne crèche qui donne sur la cour.
  • 4 salles de classes seront créées, ainsi qu'un dortoir, un sanitaire collectif, des locaux technique et un bureau.
  • Un ascenseur permettra d'accéder au 1er étage.

Création d'un restaurant scolaire (dans l'aile du bâtiment donnant sur le boulevard Andrieu)  La cuisine et le local technique seront situés au rez de chaussée, la salle de restaurant de 180m2 sera au 1er étage. Les enfants de l'école primaire pourront accéder jusqu'à cette salle de restaurant par une coursive extérieure.

Rénovation des 3 cours de recréation  La cour de l'ancienne crèche sera rénovée avec la création d'un préau, d'une zone de jeu, et la démolition du mur qui sépare cette cour de celle de l'école actuelle .

Les deux cours actuelles de l'école seront aménagées avec la rénovation du préau et des blocs sanitaires extérieurs collectifs.

Les travaux ont démarré fin 2017 avec les premières démolitions. C'est à la mi-mars que le chantier a véritablement démarré avec les travaux de maçonnerie.

Ces travaux devraient s'étaler sur une année pour une mise en service des bâtiments prévue à la rentrée de septembre 2019 Le coût total du projet est de 2 000 000 euros.