Réunions publiques de la rentrée

Réunions publiques de la rentrée

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Mardi 06 novembre 2018
Une nouvelle série de réunions publiques de quartiers se tiendra à l'automne 2018. Madame le Maire et l'ensemble des élus majoritaires de l'équipe municipale viendront à la rencontre des Albigeois afin de répondre à toutes leurs questions et échanger sur les sujets de la vie quotidienne.
A vos agendas !
Source : D.R

Comme la série précédente, ces rencontres de proximité se tiendront par grands secteurs afin que les projets transversaux puissent également être évoqués.

A vos agendas !

  • Grand centre et Mouline le Gô : jeudi 8 novembre 20h30 Domaine Mouline
  • Renaudié-Viscose / Marranel le Roc / Jarlard le Peyroulié : mercredi 14 novembre 20h30 Amphithéâtre de l'EMAC

  • Lude-Bellevue-Saint Salvadou/ Lapanouse-Saint Martin-Val de Caussels: jeudi 15 novembre 20h30 à l'Amphithéâtre du Lycée Bellevue (accès par la rue du Commandant Blanché)

  • Breuil-Mazicou-Fontanelles/Cantepau/Madeleine : mercredi 21 novembre 20h30 à la salle événementielle de Pratgraussals

  • Veyrières-Rayssac-Ranteil / Quartier Ouest Pointe de Marre: jeudi 29 novembre 20h30 Université Champollion – Amphithéâtre Olympe de Gouges

À QUOI ÇA SERT ?

Les réunions ont pour objectifs de proposer une rencontre privilégiée entre l’équipe municipale et les habitants, d’informer sur les projets et réalisations à l’échelle de la ville et des quartiers, d’échanger directement avec les élus sur les préoccupations de la vie quotidienne et de s’engager peut être davantage pour son quartier. En cela, elles sont complémentaires aux permanences des élus de quartier au cours desquelles les questions plus « individuelles » peuvent être posées.

POUR QUI ?

Les réunions s’adressent à tous les habitants, qu’ils soient engagés ou pas dans la démocratie participative comme c’est le cas des conseillers de quartier.
Toute personne intéressée par la vie  de sa commune et de son quartier est donc la bienvenue. Les nouveaux habitants peuvent profiter de cette soirée pour mieux connaître leur ville et mieux s’intégrer. Les bénévoles d’associations, les acteurs économiques, sociaux, sportifs et culturels sont également invités à être présents.

TOUT DIRE ?

La parole se veut libre, l’échange direct. Néanmoins, l’idée des réunions publiques n’est pas d’en faire un défouloir, mais un lieu d’échanges, où les habitants peuvent s’exprimer dans le respect des uns et des autres à condition que les sujets évoqués relèvent de l’intérêt général. Tous les sujets sont donc possibles : voirie, aménagements urbains, équipements structurants, services publics, sécurité, propreté, animations,… que ce soient des compétences de la ville ou celles de l’agglomération.

Y A-T-IL UNE SUITE À CES RÉUNIONS ?

Chaque demande est prise en compte et donnera lieu à une réponse, soit le soir même soit ultérieurement si cela nécessite une recherche d’informations ou si la question est trop « personnelle ». Certaines remarques, questions et suggestions pourront nourrir la réflexion de l’équipe municipale voire donner lieu à la mise en oeuvre de projets à court ou moyen terme. C’était le cas lors des réunions précédentes, où des idées avaient été ensuite travaillées par les conseillers de quartier. Le bike-park de la Renaudié a été ainsi créé de cette manière sur proposition d’un jeune habitant du quartier.

POURQUOI DES RÉUNIONS MAINTENANT ?

Depuis 2014, la municipalité tient à organiser régulièrement ces temps de rencontre, en alternance avec les conseils de quartier afin de favoriser la proximité entre les élus et les habitants. Par ailleurs, deux séries de réunions des conseillers de quartier sont encore prévues au printemps et à l’automne 2019.

COMBIEN DE TEMPS ?

Les réunions commencent à 20h30 et finissent au plus tard vers 22h30 avec une collation offerte par la ville. Cela permet notamment de poursuivre autour d’un verre certaines discussions avec les élus, les voisins et d’autres habitants.

POURQUOI SEULEMENT CINQ RÉUNIONS ?

La ville a souhaité réunir plusieurs quartiers qui concentrent souvent des préoccupations et des enjeux communs. Les déplacements, par exemple, dépassent le cadre d’un quartier et doivent être considérés à une plus grande échelle.