Exposition "Silhouettes"

Exposition "Silhouettes"

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Supprimer du panier
Samedi 30 juin 2018 - Lundi 31 décembre 2018
Add to Calendar
du mardi au dimanche de 9h30 à 12h et de 14h30 à 18h
Musée de la Mode
L'exposition temporaire du Musée de la Mode prévue jusqu'au 30 décembre 2018 fait la part belle cette année aux silhouettes. Un thème qui propose une fois encore une approche originale de la mode à travers les siècles.
2018-06-30 00:00:00
Le musée de la mode présente chaque année une exposition différente déclinée par thème.
Source : D.R

Le Musée de la Mode poursuit sa dynamique d'exposition annuelle en présentant cette année un nouvel évènement dont le thème est « Silhouettes».

De la robe à paniers à des modèles de défilé avec des mannequins effilés, le musée expose un échantillon de silhouettes. Plusieurs évoquent la mode des XVIIIe et XIXe siècle. « D’un simple coup d’oeil, la place d’une taille, sa finesse, la cambrure d’une chute de reins, l’exagération d’une manche, permettent de situer ces silhouettes dans le temps de la mode.

Tout résulte de la présence de formes et de structures qui, glissées entre le corps et le vêtement, façonnent la silhouette. Paniers, crinolines, tournures, faux culs, gigots, corsets… sans ces carcans, le vêtement ne serait qu’un amas d’étoffe ! » Dominique Miraillen'a finalement pas opté pour un parcours chronologique, mais plutôt pour une succession de clins d’oeil. Pour l'occasion, la pièce principale a été réaménagée pour mettre en valeur des pièces de la collection du couturier Stéphane Mahéas . « Le visiteur pourra voir de près ces pièces exceptionnelles comme s'il assistait à un défilé de mode immobile », explique Dominique Miraille.
Un travail sur la lumière et la mise en scène accentuent cet effet.

Nouvelles visites guidées
Pas de changement pour une formule qui marche et qui en 2017 a séduit 21 400 visiteurs dont un tiers d'Albigeois. Nul doute que certains visiteurs, fidèles depuis l'ouverture, seront parmi les premiers à découvrir la nouvelle exposition du musée. Les visites guidées (sans surcoût) sont reconduites pour celles et ceux qui veulent approfondir leurs  connaissances sur le sujet, avec une nouveauté : une visite supplémentaire assurée le samedi. Expérimentées en 2017 pour ceux qui veulent aller plus loin dans la découverte, les visites à toucher intitulées « entrez en matières » (3h) sont aussi de retour et invitent à manipuler certaines pièces, commentées par Dominique Miraille lui-même. Les visites pour les groupes sont toujours possibles sur demande. L'année dernière, le musée en a accueilli plus de 350. « Le musée a gagné en mixité, en recevant notament des jeunes de maternelle », se réjouit Dominique Miraille. La mode transcende les âges !
Jusqu'au 30 décembre. www.musee-mode.com et sur Facebook – 17 rue de la Souque.05 63 43 15 90.

Visites guidées lesamedi à 15h et le dimanche à15h et 16h30. Réservations recommandées.

Donation exceptionnelle au musée de la Mode


Le musée de la Mode a reçu en donation la collection de haute couture du couturier Stéphane Mahéas. 

Formé dans les ateliers de Christian Dior, Stéphane Mahéas a travaillé pendant quinze ans au coeur de la tradition parisienne de la haute couture, au service des maisons Chanel, Yves Saint-Laurent, Dior et Christian Lacroix où il était responsable de production haute couture et prêt-à-porter. Il franchit le cap et crée sa propre maison en 2000. Durant sa carrière, il a façonné les matières, marié les couleurs et donné au vêtement toute sa noblesse, au service de l'élégance et du confort. Pour préserver les pièces réalisées pour les défilés, il s'est tourné vers plusieurs musées dont celui de la mode d'Albi qui a saisi cette belle opportunité. « Sa collection, constituée d'une centaine de pièces, est remarquable à plusieurs niveaux », note Dominique Miraille, créateur du musée de la Mode. « Le travail de broderie, des couleurs et des matériaux est somptueux. Quand on pense que les robes n'ont été portées que pour le défilé ! » Plusieurs pièces seront ainsi visibles dans la prochaine exposition du musée à découvrir dès le 30 mars. Stéphane Mahéas viendra à cette occasion pour participer à des visites commentées et apporter son témoignage sur son travail. « L'objectif est que ces pièces puissent ensuite être exposées dans d'autres musées. » On ne les verra donc qu'une fois à Albi...

Pourquoi avoir transmis votre collection au musée de la Mode ?
« Je pense qu’il y a des moments-clés dans une vie. L’année de mes cinquante ans a été l’un d'eux, l’occasion de me demander ce que je voulais faire de tout ce travail, de ces modèles uniques. Cette transmission résulte d’un contact avec Dominique Miraille, de nos échanges chaleureux qui m’ont permis de trouver exactement ce que je cherchais : un lieu emblématique respectueux du travail effectué toutes ces années. »

En quoi ce fonds est-il représentatif de votre travail ?
« Je pense que ce fonds représente mon savoir-faire, l’idée d’une certaine tradition, la volonté de traduire en élégance certaines matières, certaines coupes, d’exprimer ma sensibilité. J’ai toujours voulu rendre belles ou encore plus belles les femmes qui me faisaient confiance. »

Quelle est votre marque de fabrique ?
« Ce qui caractérise le plus mon travail, c’est l’idée du chic parisien. Je n’ai jamais travaillé pour choquer ou pour que l’on parle de moi. J’ai travaillé pour de nombreuses clientes françaises et étrangères, connues ou moins connues qui venaient chercher chez moi le "chic parisien", cette élégance intemporelle qui fait que je souris quand je vois aujourd’hui, lors de la remise d’un Prix Nobel, la Reine de Suède porter une robe créée pour elle, il y a déjà un certain temps. »

Faire rentrer des pièces contemporaines dans un musée, n'est-ce pas les faire entrer dans l'histoire ?
« Cette question est très intimidante ! Oui, je revendique avec beaucoup de modestie cette volonté de laisser la possibilité de placer mon travail dans cette histoire et ce patrimoine. Mon parcours chez Dior, Chanel, mais aussi chez Lemarié et avec Monsieur Lacroix que j’admire et avec qui il m’arrive encore de collaborer, ont été pour moi une formidable inspiration. J’ai beaucoup appris, beaucoup reçu, et si je peux aussi inspirer, susciter des vocations ou simplement des envies, alors j’en serai très heureux et ce sera ma contribution à ce monde si exigeant de la mode. »

Le musée et sa boutique


Chaque exposition propose une centaine de pièces de la collection du créateur du musée. Ce dernier est abrité dans l'ancien Couvent des Annonciades, bâtisse historique de notre ville. Le lieu a un charme indéniable grâce à son style et son architecture des XIIe au XVIIe siècles. La boutique propose des pièces artisanales créées à partir de matériaux anciens, ou à partir de tissus spécialement créés pour le musée. Tout y est unique. On y trouve également les catalogues des expositions précédentes.

Type(s) d'événement: 
Exposition
Public: 
Tout public - Accessible

Location

Adresse

rue de la Souque
81000
Albi