Ville d'Albi
Accueil > Développement durable > Assainissement > Les differents intervenants

Développement durable

Assainissement

Communauté d'Agglomération de l'Albigeois (C.2.A.)
Parc François Mitterrand
81160 Saint-Juéry
Tél : 05 63 38 63 83
www.grand-albigeois.fr


L'assainissement à Albi

L'assainissement à Albi

Depuis le 1er janvier 2010, le service assainissement de la Communauté d'agglomération devient votre interlocuteur unique dans ce domaine et assure à la place des communes membres l'ensemble des compétences suivantes :

L'assainissement collectif
Concerne toutes les questions liées à l'assainissement des eaux usées : les ouvrages de collecte (raccordements, réseaux), de transport (postes de relevage) et le traitement avec les stations d'épuration,
http://www.grand-albigeois.fr/1-6187-Assainissement-collectif.php

L'assainissement non-collectif

avec le contrôle des installations d'assainissements individuelles
http://www.grand-albigeois.fr/1-6195-Assainissement-non-collectif.php

La gestion des eaux pluviales
La collecte et l’évacuation des eaux pluviales sont réalisées par un réseau de collecteurs pour la zone urbaine et par un réseau de fossés pour la zone périurbaine et rurale. Toute intervention, construction ou aménagement de zone est soumis à des prescriptions de limitation de ruissellement pluvial.
Le contexte albigeois.
Les ruissellements transitent par un réseau de canalisations raccordées :
• aux anciens ruisseaux maintenant canalisés, le Bondidou, le Merville, le Marrouy.
• aux ruisseaux, de la Baute, du Séoux, de Jaoutzou, du Falcou, de Caussels, de Cunac, de la Mouline ou directement le Tarn.

Qui contacter ?


Service Assainissement
Accueil : 49, rue Henri MOISSAN ZA Jarlard - 81000 Albi
Du lundi au vendredi : 8h30 - 12h / 14h - 17h30 sauf le vendredi 17h
Tél. : 05.63.38.63.83 Fax : 05.63.43.51.59
Adresse Postale : Parc François Mitterrand - 81160 Saint Juéry
Courriel : assainissement@grand-albigeois.fr


Eau - assainissement - Pour une biodiversité mieux préservée

De l'évier au Tarn, le chemin des eaux usées de la ville d'Albi passe désormais par la nouvelle station d'épuration gérée par la communauté d'agglomération. Découverte commentée de ce long voyage sous terre.

Le moindre chantier de voirie donne généralement lieu à la mise à jour des multiples réseaux qui courent sous la chaussée : électricité, gaz, fibres optiques, eau potable, mais aussi eaux usées...
Situées en moyenne entre 80 cm et 2,5 m sous nos pieds (jusqu'à sept mètres par endroits !), les conduites d'assainissement reliées aux 23 342 abonnés connectés au réseau mènent toutes aujourd'hui à la nouvelle station d'épuration située à la Madeleine.

Cela représente tout de même près de 200 km de canalisations qui couvrent ainsi la ville, collectant quatre millions de mètres cube d'eaux usées par an.
Jusqu'à la mise en service de la première station d'épuration en 1980, mieux valait ne pas se baigner dans le Tarn. Les eaux usées s'écoulaient dans les différents ruisseaux de la ville avant d'être rejetées sans aucun traitement dans la rivière.

La pollution provenait aussi des industries qui déversaient leurs effluents. Dès le XVIIIe siècle, des solutions sont recherchées. Pour faciliter le développement urbain d'Albi et résoudre les problèmes d'hygiène causés par ces cloaques, les ruisseaux sont enterrés à mesure que les fossés et les ravins sont comblés.

D'importants travaux d'assainissement ont lieu par ailleurs fin du XIXe siècle. La ville est alors en plein chantier avec l'installation du réseau d'eau potable qui va immanquablement augmenter le volume d'eaux usées.
Les conduites d'assainissement sont réalisées progressivement, mais n'ont pas grand chose à voir avec les égouts des grandes villes !
Elles ne dépassent pas à Albi 50 cm de diamètre, hormis celles empruntant l'ancien cours d'eau du Bondidou. Un accès existe d'ailleurs au niveau du parking de la cathédrale et ouvre sur un tunnel voûté en briques de plusieurs centaines de mètres réalisé lors du comblement du fossé.

Une eau plus propre

Côté environnemental, les progrès ont été notables ces dernières années. Plus performante que la précédente, la nouvelle installation, mise en service cet été, est capable de mieux traiter les eaux usées et les boues qui en sont issues. Cet équipement moderne a été dimensionné pour plus de 90 000 habitants.

Le développement d’Albi a été ainsi anticipé. De plus, la station respecte la réglementation en matière de protection des milieux naturels et de la biodiversité, tout en répondant aux attentes des riverains grâce à une réduction des nuisances olfactives, sonores et visuelles.

Le Tarn respire, les Albigeois aussi, ainsi que toutes les communes en aval qui puisent leur eau dans la rivière ! L'eau rejetée est débarrassée notamment de son phosphore et de son azote responsables de l'eutrophisation des cours d'eau (apparition d'algues...).

Parallèlement, de nombreuses maisons jusqu'alors équipées de fosses septiques ont été raccordées au tout à l'égout. Néanmoins, sur les 2 500 logements qui ne le sont pas, un certain nombre ne le sera jamais en raison de leur localisation et du coût du raccordement, mais leurs rejets sont surveillés de près.

Des conduites réservées aux eaux pluviales ont été également posées pour éviter l'engorgement de la station lors de fortes précipitations. Les particuliers sont aussi invités à raccorder leurs gouttières à ce réseau spécifique. L'eau de pluie dilue en effet les eaux usées, diminuant l'efficacité du traitement de la station.

On compte à Albi environ 150 km de conduites réservées à la collecte des eaux pluviales et quatre grands bassins de rétention qui limitent le risque d'inondations des zones résidentielles.

Plus d'infos
www.grand-albigeois.fr
Service assainissement : 05 63 38 63 83 (du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 17h30 et le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 17h).
En cas d’urgence (hors période ouvrée) : 06 30 61 38 39.


A savoir !

• Pour ne pas perturber le fonctionnement de la station, ne jetez dans les toilettes que le papier hygiénique.
• La station sera ouverte à la visite à partir du printemps 2011 avec un parcours de découverte.
• L'ancienne station sera détruite cet automne. Une voie d'accès sera créée entre la base de loisirs et la rue Capitaine Julia.
• Le contrat de délégation n'a pas été renouvelé et la C2A a repris en gestion directe tous les réseaux d'eaux usées. • La communauté d'agglomération bénéficiera désormais d'une prime de performance grâce à sa nouvelle station d'épuration.


L'assainissement collectif

L'assainissement collectif concerne tous les bâtiments raccordés ou raccordables à un réseau collectif de collecte d'eaux usées appelé : "tout à l'égout".

Consulter la carte des zones de l'assainissement collectif


Assainissement non collectif

Les bâtiments non raccordables à un réseau collectif de collecte appartiennent à la zone d'assainissement non collectif. Ils doivent disposer sur leur parcelle d'un dispositif individuel de traitement des eaux usées.

L'assainissement non collectif est de compétence communautaire.

Vous pouvez consulter le plan de zonage assainissement non collectif afin de connaître le mode d'assainissement autonome prescrit dans chaque secteur.

Des questions concernant l'assainissement non collectif ?

Service public d'assainissement non collectif (S.P.A.N.C.)
49 rue Moissan
81000 Albi
Tel : 05 63 38 63 83
www.grand-albigeois.fr


Eaux pluviales

La collecte et l’évacuation des eaux pluviales sont réalisées par un réseau de collecteurs pour la zone urbaine et par un réseau de fossés pour la zone périurbaine et rurale. Toute intervention, construction ou aménagement de zone est soumis à des prescriptions de limitation de ruissellement pluvial.