Ville d'Albi
Accueil > Développement durable > L'eau > La production d'eau

La production de l'eau potable

Schéma du système de production d'eau potable d'Albi


La première étape dans le cycle de l'eau potable

Le terme de "production d'eau" désigne en réalité les procédés de traitement qui sont appliqués pour rendre potable l'eau prélevée dans la ressource naturelle qu'on appelle eau brute.

A Albi, l'eau brute est prélevée dans le Tarn en surface ou dans des puits filtrants.

Cette eau brute alimente ensuite des stations de traitement.


Le Service des eaux possède et entretient ses captages d'eau et ses stations de traitement

1 - Les puits filtrants de Saint Juéry
Ils ont été réalisés et mis en service en 1886.
L'eau y subit un traitement de désinfection au bioxyde de chlore.

2 - Les puits filtrants de Cantepau
Les puits initiaux ont été réalisés et mis en service en 1984, un nouveau puits a été réalisé en 1997.
Le captage a été réhabilité en 2004 avec le forage de trois nouveaux puits dont deux sont exploités actuellement.
L'eau de ces puits est traitée sur les usines de Caussels I et Caussels II avant distribution.

3 - Les stations de Caussels I et II
Elles produisent à partir du site de pompage d'eau brute de surface de La Gaougne.
L'eau y subit un traitement physico-chimique de coagulation, floculation, décantation et filtration au moyen de décanteurs et filtres à sable, et de désinfection.

La station de Caussels I a été réalisée en 1948 avec la prise d'eau brute en rivière de la Gaougne.
La station de Caussels II a été réalisée en 1969.

En sortie du site de Saint Juéry et des stations de Caussels I et II, l'eau est potable et distribuée sur le réseau d'alimentation de la commune. Des réservoirs d'une capacité totale de 10 600 m3 permettent de stocker l'eau potable et d'adapter ainsi la production (continue) à la consommation de l'eau (qui varie au cours de la journée).


Les volumes d'eau produits sur les cinq dernières années

Afin de préserver la ressource naturelle, fiabiliser le fonctionnement de la production, diminuer les consommations énergétiques, le service des eaux investit et modernise ses équipements.

Exemples : la réhabilitation du pompage de la Gaougne, la construction du surpresseur du Roc, la mise en place d'un système de télésurveillance des installations de production.

 

Ci-contre : Evolution des volumes annuels d'eau potable produits en m3.