Des étudiants restaurent un site inscrit à l'Unesco

En avril, huit étudiants de l’École européenne de l'art des matières en formation « designer texture et matière » se rendront au Maroc non loin de Ouarzazate, avec 2 encadrants pour participer à des chantiers de restauration du patrimoine.
Des étudiants restaurent un site inscrit à l'Unesco
Date

Situé non loin de Ouarzazate, le ksar d'Aït-Ben-Haddou, village fortifié inscrit au patrimoine mondial en 1987, est un exemple marquant de l'architecture du Sud marocain. En avril, huit étudiants de l’École européenne de l'art des matières en formation « designer texture et matière » se rendront sur place avec deux encadrants pour participer à des chantiers en partenariat avec des associations locales. Le premier consistera à restaurer une pièce d'un bâtiment en terre crue du ksar avec des enduits et des fresques traditionnelles ; le second chantier proposera aux jeunes d'apporter leur contribution à la construction d'une école en pisé. C'est l'association étudiante Grain de matière créée au sein de l'EEAM qui organise et finance ce séjour de découverte et de
pratique. « Elle vise à mettre en valeur la matière et partager ce que nous avons appris », résume Julie Gleizes, présidente de Grain de matière. Les étudiants seront hébergés dans des familles sur place, ce qui permettra une belle immersion au sein de la culture marocaine. L'opération pourrait être reconduite l'année prochaine au Maroc, voire en Mauritanie.