Le Congrès de Villes de France 2019 se passera à Albi

Albi accueillera le congrès de Villes de France 2019 du 12 au 14 juin, une belle opportunité pour la ville de s'inscrire dans ce que sera la France de demain.
A l’occasion des grands débats d’aménagement du territoire, Villes de France se donne pour ambition de contribuer à l’émergence d’un nouvel équilibre territorial.
Date

Le congrès annuel des Villes de France se déroulera du 12 au 14 juin à Albi sur le thème « mieux vivre au quotidien dans les villes de France ». Les représentants des villes moyennes (il y en a 600 en France entre 10 et 100 000 habitants) se réuniront au Grand Théâtre pour des tables rondes et des interventions diverses.

Il y sera notamment question de l'attractivité commerciale, des villes durables et innovantes, de l'enseignement supérieur et des finances.

Le congrès sera l'occasion de présenter un baromètre des territoires en mettant en exergue les leviers de développement dont ils disposent.

Villes de France

Villes de France est une association qui regroupe les maires des villes de France, ainsi que les présidents des structures intercommunales à fiscalité propre (communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés urbaines, syndicats d’agglomération nouvelle) qui intègrent une ville centre. Villes de France portait le nom de Fédération des Villes Moyennes (FVM) de 1988, date de sa fondation, à juin 2014.

Les maires et présidents d’intercommunalité qui en font partie s'interrogent sur comment assurer la cohésion des territoires en considérant la situation des finances publiques des communes, comment construire pour demain l’accès à la culture, à des soins et des transports de qualité, au très haut débit, ou encore à un enseignement supérieur de proximité.

Villes de France fait des collectivités le fer de lance d’une nouvelle politique nationale d’aménagement du territoire. Les territoires sont les laboratoires de l’innovation territoriale de demain, Villes de France les valorise auprès de l’ensemble des décideurs publics.  Ce message a d’ailleurs été l’un des points forts de la première Conférence nationale des territoires, où, pour la première fois depuis plus de 40 ans, un plan spécifique aux villes moyennes a été annoncé.

En juin 2018 c'était la ville de Cognac en Charentes qui accueillait le congrés, l'un des thèmes abordé portait sur l'avenir du plan "Action coeur de ville". Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, signait à Albi le 17 août dernier la Convention cadre pluriannuelle de ce dispositif.

 "Action coeur de ville" contractualise l’engagement financier de l’État, des collectivités locales (ville et agglomération) et de plusieurs institutions (CCI, Caisse des dépôts, ANAH, Région, Action logement…) autour d’un programme d’actions dans le domaine de l’habitat, du commerce, des déplacements, des aménagements urbains, du numérique et de l’amélioration des services publics.

Cette année la ville d’Albi a été retenue par l’État pour bénéficier, comme plus de 200 villes françaises, de cette action destinée à développer l’attractivité des villes dites moyennes, en renforçant notamment la vitalité de leur centre-ville.

 

 

En 1 clic