Les potagers solidaires : c'est tendance !

L'agriculture urbaine se développe de multiples manières. À Lapanouse, le nouveau jardin solidaire et collectif, créé à côté du jardin partagé, à l'initiative d'habitants, produit déjà des légumes.
Les potagers solidaires : c'est tendance !
Date

À l'exemple de celui installé dans le quartier de Rayssac, cet espace de 500 m² est animé par l'association "Les mains sur terre" et un comité de jardiniers amateurs motivés.

« Nous nous retrouvons actuellement deux fois par semaine pour travailler au jardin » explique Pascale Brulet, l'animatrice. « Il y a des habitants du quartier mais pas uniquement. Les personnes qui le souhaitent peuvent rejoindre l'équipe déjà constituée ; elles seront les bienvenues. Tous viennent pour jardiner ensemble, partager des connaissances et passer un bon moment. L'idée est de promouvoir aussi les cultures bio et la permaculture. » Après un travail important pour préparer la terre et effectuer les plantations, les premières récoltes ont été partagées au printemps. Un petit chalet en bois a même été installé.

« Les potagers solidaires sont de véritables lieux de vie au coeur des quartiers », note Jean-Michel Bouat, adjoint délégué à l'agriculture urbaine. « Ils permettent à la fois de créer du lien social, et aux jardiniers de disposer de produits frais et cultivés sur place, ce qui est très valorisant aussi. »

À Cantepau, un jardin vient d'être aménagé à l'emplacement des anciens commerces du square Augereau. L'espace comprend un potager collectif, un lieu de convivialité idéal pour les ateliers de jardinage et une zone de culture accessible à tous. Les graines, les plants et les outils sont fournis par la ville d'Albi.

D'autres potagers pourraient être créés sur ce principe si des habitants souhaitent s'investir dans une démarche similaire.

Plus d'infos : à Lapanouse, contacter le centre social et culturel l'Atelier au 05 63 ou se rendre place au jardin le mardi à partir de 16h30 et le jeudi à partir de 9h. Pour Cantepau : 06 88 37 40 26.