Le service patrimoine végétal et environnement

Le service patrimoine végétal et environnement

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
Le travail mené pour l'embellissement et l'entretien des espaces verts se traduit par une réflexion globale touchant aux dimensions environnementale, culturelle, sociale, urbanistique et patrimoniale.
Le service patrimoine végétal et environnement se compose d’une cinquantaine d’agents.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
Le service patrimoine végétal et environnement se compose d’une cinquantaine d’agents.

Les missions du service sont d’entretenir et de valoriser l’ensemble des 88 hectares de parcs, jardins, squares, espaces naturels comme les arbres du patrimoine communal. Le service produit les plantes annuelles, bisannuelles et vivaces pour l'embellissement de 3 700m² de massifs de la ville. Au total, ce sont plus de 9 000 m2 de massifs fleuris de vivaces, d'annuelles et/ou de bisannuelles. 

Il propose un fleurissement original et de grande qualité - Label "4ème fleurs" - de la ville. Il conçoit les différents projets de jardins contemporains et assure la rénovation des plantations et des aménagements. 

La cinquantaine d’agents qui le compose anime la communication avec tous les publics (écoles, enfants, habitants…) au travers des supports de la collectivité (Albimag, brochures, blog, compte facebook de la ville).

Le service participe aux manifestations événementielles organisées par la ville et représente la collectivité au niveau national : assemblées, salons, colloques.

Enfin, il s’inscrit dans une démarche de promotion du développement durable et valorise la biodiversité en milieu urbain à l'échelle du territoire communal.

Les équipes d'entretien

/////

L'entretien des jardins d'Albi est assuré par huit équipes de jardiniers réparties sur les douze quartiers de la ville.

L'entretien du patrimoine arboré de la ville est assuré par une équipe spécialisée, composée de trois grimpeurs-élagueurs.

Une équipe de cinq agents entretient les espaces de nature. 

Au centre horticole, six agents de l'équipe production cultivent l'ensemble des plantes utilisées pour le fleurissement. Par ailleurs, le service accueille et forme quatre apprentis, un compagnon du devoir et de nombreux stagiaires issus des centres de formation régionaux.

Enfin, une équipe de trois agents entretien le matériel de jardin : tondeuses, motoculteurs, petit-outillage... et participe à la composition de structures évènementielles. 

///// 

Les serres municipales

Situées dans le quartier des Issards, les serres municipales sont gérées par six agents du service des parcs, jardins et espaces naturels pour préparer le fleurissement de printemps, soient 80 000 bisannuelles et 60 000 plantes annuelles de plus de 250 variétés ! 

Le travail commence par la conception sur plan des massifs en fonction de leur emplacement, la réalisation des semis, les bouturages et la culture sous serre avant la plantation. 

Protection biologique

/////

Plutôt que de recourir aux insecticides phytosanitaires classiques pour lutter contre les nuisibles, les maladies et les parasites, la ville d’Albi emploie depuis 2004 différentes espèces d'auxiliaires : coccinelles, acariens, punaises etc. qui viennent parasiter les ravageurs des cultures et dans les jardins. 

Albi renforce et développe le maillage écologique de son territoire tout en poursuivant ses opérations de sensibilisation et d'information à la population. Les pratiques horticoles permettent d'assurer l'introduction et / ou le maintient des auxiliaires dans les jardins. 

///// 

Les distinctions

Les labels "4ème fleurs" et "Fleur d'or", "Patrimoine mondial", "Jardins remarquables", "Agenda 21" et le "Prix d'architecture et d'aménagement urbain" sont de véritables récompenses pour Albi et le personnel de la collectivité.

(…) une volonté permanente d'exigence, de créativité et de qualité afin de développer un caractère urbain mêlant subtilement végétal et minéral. 

Ils témoignent de l'engagement de la ville en faveur d'un développement équilibré et durable de la cité, d'une volonté permanente d'exigence de créativité et de qualité afin de développer un caractère urbain mêlant subtilement végétal et minéral.

Depuis de longues années, les jardiniers de la ville s'activent pour mettre en place un embellissement original et offrir, aux Albigeois et aux milliers de visiteurs de la "Cité épiscopale d'Albi", des espaces de nature remarquables. 

1997

  • Participation au Concours Régional des Villes et Villages Fleuris, 1er Prix et 1ère fleur.

1998

  • Obtention de la 2e fleur au Concours Régional des Villes et Villages Fleuris.

1999

  • Obtention de la 3e fleur au Concours Régional des Villes et Villages Fleuris.

2000

  • Confirmé 3e fleur au Concours Régional des Villes et Villages Fleuris.

2001

  • Proposé à la 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris.

2002

  • Obtention de la 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris.

2003

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris.

2005

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris.

2007

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris.
  • Classement du jardin de la Berbie par le ministère de la culture "Jardin Remarquable".

2010

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris - attribution du prix spécial Fleur d’Or ;
  • Classement du parc de Rochegude par le ministère de la culture "Jardin Remarquable".

2013

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleuris - attribution du prix spécial Mise en Valeur du Patrimoine.

2016

  • Confirmé 4e fleur au Concours National des Villes et Villages Fleurs ;
  • Albi désignée "Meilleure ville moyenne pour la biodiversité 2016" catégorie 20 à 100 000 habitants ;
  • Albi élue Meilleure Ville moyenne pour la biodiversité au concours des Capitales Françaises de la Biodiversité.

2017

  • Obtention de la 3ème libellule au concours des Capitales Françaises de la Biodiversité