Albi, Randwick, une charte d'amitié

La charte d'amitié signée en 1988 entre Albi et Randwick, Australie fait partie des partenariats internationaux de la ville.
Albi, Randwick, une charte d'amitié

Les villes d'Albi et de Randwick se sont déclarées solennellement vouloir procéder à l'établissement de liens privilégiés et au développement d'échanges entre leurs deux municipalités dans la mesure de leurs moyens et de leurs possibilités. Par ailleurs entre les musées Lapérouse d'Albi et La Pérouse de Randwick, pourront s'instaurer des échanges culturels à l'initiative de leur responsable, en hommage au célèbre navigateur français et en l'honneur du Bicentenaire de l'Australie. Cette charte entend ainsi célébrer la longue amitié qui unie la France et l'Australie.

La volonté de la ville d’Albi s'inscrit dans un contexte d’ouverture internationale.

Une histoire commune

La Perouse est un quartier de la ville de Randwick, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Il se trouve à environ 14 km au sud-est du centre-ville de Sydney, sur la péninsule de La Perouse. La Perouse tient son nom de Jean-François Galaup, comte de Lapérouse (1741-88), qui accosta à Botany Bay le 26 janvier 1788. On y trouve le La Perouse Museum qui recèle des cartes, des instruments scientifiques et d’autres souvenirs des explorateurs français dans la région. Près du musée, se trouve également le La Perouse Monument, un obélisque érigé par les Français en 1825. C’est aussi l’un des rares endroits de Sydney à porter un nom français.

Le musée Lapérouse

Inauguré en 1988, le Musée Lapérouse propose une exposition consacré au navigateur albigeois, Jean-François de Galaup de Lapérouse. Son enfance, sa carrière et son voyage y sont retracés. Les véritables vestiges sont dévoilés au cours de la visite. Une véritable aventure attend les visiteurs.