De verts pâturages

La campagne est de retour en ville. Après le Marranel et le quartier Pélissier, où ont été créées des zones dédiées à l'écopâturage, La prairie au Verbial offre au troupeau de moutons et de chèvres un bel espace pour paître.
De verts pâturages
Date

Le secteur du Verbial en contrebas de Lavazière accueille depuis deux mois un troupeau de moutons et de chèvres sur une grande prairie de près de deux hectares.

Au total, onze moutons, neuf chèvres et leurs petits se partagent cet espace de verdure acquis par la Ville d'Albi et se régalent de l'herbe bien grasse du printemps.

Une clôture ainsi qu'une bergerie pour abriter les bêtes la nuit ont été installées par le service patrimoine végétal et environnement.

Une surveillance journalière, de l'eau et un peu de foin si nécessaire et il n'y a plus qu'à laisser faire la nature. « Le recours à l'écopâturage est une alternative pertinente aux machines thermiques et mécaniques », indique Nathalie Borghèse, adjointe au maire déléguée au patrimoine végétal et à l'environnement.

« Les avantages sont multiples : bilan carbone quasi nul, pas de nuisances sonores, pas d'intervention humaine et fertilisation de la terre. » Avec les trois zones d'écopâturage, c'est plus d'une soixantaine de bêtes qui participent à l'entretien des zones vertes pendant le printemps à Albi.

Quand l'herbe commencera à se faire plus rare, l'éleveur basé près de Montredon-Labessonié viendra récupérer ses troupeaux pour les conduire vers... de plus verts pâturages en attendant l'année prochaine.