Deux expos à Rochegude

Une fois de plus, la culture s’exprime sous une nouvelle forme en ville avec le retour des expositions à l’Hôtel Rochegude
Deux expos à Rochegude

L'Hôtel particulier Rochegude ( XVIIe siècle), inscrit sur la liste supplémentaire des monuments historiques (1986), qui a été légué à la Ville d'Albi par l'amiral Henri de Paschal de Rochegude, est un symbole du patrimoine architectural et culturel albigeois. Il est situé dans l’enceinte du parc Rochegude, classé «Jardin remarquable».

Depuis 2001, date à laquelle le fonds patrimonial a été transféré à la Médiathèque Pierre-Amalric, l’Hôtel Rochegude est dédié aux arts avec l’aménagement de 3 salles d'exposition.

En janvier 2019 ces salles d’exposition ont été mises à la disposition du Centre d’art Le Lait pour une durée de 3 ans, à la suite du déménagement de la structure des Moulins Albigeois.

La convention d’occupation a pris fin le 31 décembre 2021.

Comme l’équipe municipale s’y est engagée, dès le mois de janvier 2022, les salles d’exposition de l’Hôtel Rochegude redeviennent un espace d’exposition municipal qui est mis à la disposition gracieusement par la Ville d’Albi d’artistes pour y organiser des expositions temporaires.

Une attention particulière a été portée aux candidatures d’artistes locaux ou ayant une histoire liée à Albi. C’est un comité de sélection qui a étudié les dossiers de candidature.

La programmation de l'année 2022

  • La première exposition de 2022 accueillera les œuvres de Charles De Rodat «les mots du regard, 17 portraits d’auteurs» du 7 au 23 janvier . Le vernissage se déroulera le vendredi 7 janvier à 18h30 en présence de l’artiste .
  • La seconde sera consacrée à Bernard Rouanet  :  exposition du 29 janvier au 13 février
  • Une Rétrospective des œuvres de Francisco Bajén de 1946 à 2005 par l'association des amis de F.Bajén et de M.Vega :  exposition du 17 février au 6 mars.
  • CZ : exposition du 12 au 27 mars
  • Guy Wilga Lerat : exposition du 1er au 18 avril
  • Chantal Barlier : exposition du 23 avril au 8 mai
  • Dominique Douhine : du 18 mai au 2 juin
  • Association Ateliers Cub'Art : exposition juin à mi-juillet
  • Mickie Doussy et Roger Henri : mi-juillet à fin août
  • Maria Moraleda : septembre
  • CAUE : exposition début octobre dans le cadre du festival Parlons architecture
  • Albimage : Atelier photo numérique du Comité de quartier La Renaudié Viscose exposition mi-octobre à début novembre
  • Do Montebello : exposition mi-novembre à fin novembre
  • Corinne Chauvet : exposition mi-décembre à fin décembre

« Les mots du regard » de Charles de Rodat

De Marguerite Duras, à Beckett, Fédérico Garcia Lorca en passant par Jocelyne François ou encore Boris Pasternak,...Ce sont dix-sept écrivains qui donnent rendez-vous au public du 7 au 23 janvier prochains dans les salles de l’Hôtel Rochegude. Des portraits de différents formats, réalisés avec talent à la peinture ou au fusain rehaussé pastel, par Charles de Rodat qui rend ici hommage à ces auteurs. « Ses passeurs » comme l’indique l’artiste, proches de lui par la sensibilité parfois la plus intime. Intitulée « Les mots du regard » cette exposition est dans la continuité de l’ouvrage du même nom, paru au printemps dernier aux éditions albigeoises « FRAction international » ou Charles de Rodat traduit par le portrait et un choix de textes annotés par lui, les inclinaisons littéraires qui lui sont chères et qui lui ont été inspirantes.

Du 7 au 23 janvier, ouvert de 13h à 18h, tous les jours sauf le mardi. Vernissage vendredi 7 janvier à 18h30. Entrée libre. https://www.facebook.com/Charles-de-RODAT

«  Retour à la source » de Bernard Rouanet

Pour l’Albigeois Bernard Rouanet, la peinture se vit intensément depuis son plus jeune âge. Durant les années soixante, pendant ses études, il entame une carrière artistique, obtient des prix et expose à Paris. Dès lors, c’est l’abstraction seule qui l’attire. Mais la vie l’amène à choisir une voie professionnelle plus raisonnable, d’abord en entreprise puis comme consultant. Depuis quelques années, Bernard s’est remis à la peinture, un « Retour à la source » qu’il présente à partir du 29 janvier aux cimaises de l’Hôtel Rochegude. Près d’une cinquantaine de toiles, avec des effets de matière pour dénominateur commun, seront ainsi offertes aux regards des visiteurs. Instinctive, chaque œuvre est rythmée de pleins, de plages vierges, de couleurs et de griffures. Ici, le geste est rapide et rageur. Bernard défie la matière vivant sa peinture comme un combat dans un corps-à-corps peignant a à l'huile en plusieurs couches, employant à la fois l'empâtement et les « accidents » comme techniques centrales.

Pour lui, chaque nouveau tableau est une nouvelle aventure, avec son lot de joie et de déconvenues :

« Je ne cherche pas à produire des réalités. Chacun peut y croiser un visage, un paysage ou autres en écho à ses émotions intérieures. On entre ou non dans mes tableaux, c'est le mystère de la création ! » explique Bernard. Et, si pour le visiteur, ces toiles abstraites exposées jusqu’au 13 février peuvent être moins accessibles que des œuvres figuratives, force est de constater que s’en dégage une très grande émotion. Un magnifique « Retour à la source. »

Du 29 janvier au 13 février, ouvert de 13h à 18h, tous les jours. Vernissage vendredi 28 janvier à 18h30. Entrée libre.

Publié le 5 janvier 2022