Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et en hommage aux justes de France

La Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux « Justes » de France, initialement nommée Journée nationale à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite « gouvernement de l'État français » (1940-1944) jusqu'en 2000, est une journée nationale française au cours de laquelle est célébrée la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites commis par le régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale, et qui rend hommage aux Justes de France. Elle a lieu le dimanche 17 juillet en mémoire de la rafle du Vélodrome d'Hiver qui a été perpétrée les 16 et 17 juillet 1942
Journée nationale à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et en hommage aux justes de France

10h45  Rassemblement Place du 8 mai 1945 au Lude devant le monument de la résistance et de la déportation

11h  Arrivée des autorités,

Remise de décoration (sous réserve),

Lecture du message du Conseil représentatif des institutions juives de France,

Lecture du message officiel par monsieur le Préfet du Tarn,

Dépôt de gerbes,

Minute de silence,

Hymne national,

Chant des marais,

Remerciement aux portes-drapeaux.

Publié le 5 juillet 2022