La police nationale

La police nationale

Imprimer Imprimer
Envoyer par mail Mail
RSS RSS
Contraste Contraste
Zoom A+ A A-
Partager
La police nationale est rattachée au ministère de l’Intérieur. À Albi, le commissariat de police est situé à l’entrée de l’avenue Jean de Lattre de Tassigny
L’hôtel de police d’Albi est situé sur l’ancien site des Temps Modernes.
Source : F.Guibilato – Ville d’Albi
La police nationale

Le 8 août 2005, par une lettre adressée au maire d’Albi, le Ministre de l’intérieur et de l’aménagement du territoire annonce la construction d’un nouvel hôtel de police à Albi sur le site dit des Temps Modernes. 

Dans le cadre de la loi d’Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure (loi O.P.S.I.), la ville d’Albi prend l’engagement de mettre gratuitement à disposition de l’Etat le terrain de 4500 m2 pour la construction du bâtiment. 

Par délibération du 2 octobre 2006, le Conseil municipal approuve le projet du bail emphytéotique tel que mis au point entre la Ville et la Société Auxifip ainsi que le contrat de sous-location entre l'Etat et la ville. Le 2 mars 2009, le nouvel hôtel de police est inauguré. 

Les missions de la police nationale sont

  • la garantie des libertés individuelles et collectives,
  • la défense des institutions de la République,
  • le maintien de la paix et de l'ordre public
  • la protection des personnes et des biens.

Vidéo-protection 

/////

Le choix d'implantation de caméras à Albi fait suite au diagnostic local de sécurité qui a été conduit à partir de 2009, à la demande conjointe des autorités de justice et de police, par un cabinet spécialisé.

Celui-ci a validé la pertinence de ce dispositif.

L'objectif est triple : dissuader, élucider et voire. Dans le cas d'un délit répété, pouvoir également intervenir sur le terrain.

Les caméras sont raccordées au réseau de fibres optiques mis en place par la communauté d'agglomération.

Ce système très performant et surtout fiable garanti une bonne qualité de l'image.

Le centre de réception des données est situé à l'hôtel de police, mais les images enregistrées ne peuvent être visionnées que sur réquisition judiciaire.

Comme le prévoit la loi, la confidentialité et la vie privée sont respectées.

Par ailleurs, les images sont détruites automatiquement au bout de quinze jours.

/////

Caméras high-tech 

/////

À Albi, les caméras panoramiques 180°ou 360° ont été privilégiées.

Certaines sont mobiles et peuvent être orientées pour se focaliser sur un point.

La technologie conçue spécifiquement pour les applications de vidéo-protection de jour comme de nuit permet de supprimer les effets de flou souvent associés à la capture d'images dans des conditions de faible éclairage.

Les caméras ne filment que les espaces publics, les entrées d'immeubles. Les portes ou fenêtres de maisons sont floutées. En fonction des sites, les caméras sont installées pour couvrir l’ensemble d’une zone. C’est le cas des carrefours.

Pour les caméras dédiées à la surveillance des voies de circulation, le système permet l’identification de plaques d’immatriculations. La résolution de cinq mégapixel offre en effet une possibilité de zoom dans l’image dix fois supérieure à une caméra standard.

La présence de pancartes sur lesquelles est représentée une caméra est obligatoire en cas d'utilisation d'un système fixe de vidéo-protection de la voie publique.

Des panneaux sont installés sur chaque site ou une caméra a été mise en place à l'attention des piétons et des automobilistes.

/////