La police municipale

La sécurité des biens et des personnes est une préoccupation partagée par tous les Albigeois. La ville d’Albi est mobilisée aux côtés de la police pour lutter contre la délinquance et les incivilités.
La police municipale

Source : ©

La sécurité est un enjeu majeur pour l'ensemble du territoire national. Toutes les villes sont concernées par cette question et Albi n'y déroge pas. Déploiement de la vidéo-protection, recrutement de nouveaux agents, création de nouveaux locaux et décision d'armer les policiers : l'actualité de la police municipale s'inscrit dans cette volonté de prévention et de préservation de la tranquillité publique.

 

Quel est le rôle de la ville d'Albi en matière de sécurité ?

Si le maintien de l'ordre est une compétence régalienne via la police nationale et la justice, la police municipale intervient sous l’autorité du maire sur le domaine public pour effectuer des missions de prévention et de surveillance, un véritable travail de proximité au quotidien.

Cela passe aussi par le contrôle du respect des arrêtés municipaux liés à la circulation routière, au stationnement ou encore aux rassemblements publics. La police municipale organise ainsi chaque jour des patrouilles, à pied, en voiture et à vélo.

Elle est aussi présente lors d’événements importants qu'il s'agisse de cérémonies publiques, d'événements culturels et sportifs ou de rassemblements.

Rentrée des classes oblige, elle assure à nouveau la sécurité aux entrées et aux sorties d’écoles.

D'un point de vue judiciaire, la police municipale est mandatée pour verbaliser différentes infractions relatives aux arrêtés de police du maire, au code de l'environnement (écobuage, décharges sauvages).

Elle intervient aussi pour les infractions routières au même titre que la police nationale.  Effectif présent jour et nuit (sauf le dimanche en journée)

Effectifs en hausse

Compte tenu de l'évolution croissante des attentes, la ville d'Albi a progressivement revu à la hausse les effectifs de policiers municipaux. En 2021, ils devraient atteindre 37 agents. (ASVP compris, 29 policiers municipaux et donc 8 ASVP + 2 secrétaires )

Vidéo-protection

Pour améliorer la sécurité dans tous les quartiers, de nouvelles caméras de vidéo-protection sont par ailleurs déployées, passant à plus de 100. L'installation des caméras prévoit de couvrir notamment les places du Vigan et Sainte-Cécile.

Un mur d'écrans a été installé dans les locaux de la police municipale, permettant de visionner en direct les images voire piloter à distance les caméras.

Lors de certains événements, un agent assermenté pourra être devant les écrans et donner l'alerte en cas de problème.

Des agents armés

La question de l'armement des agents de police municipale se pose depuis quelques années en France et de nombreuses villes ont déjà équipé leurs agents. A Albi, la demande a été émise par les policiers eux-mêmes. L'équipe municipale a donné son accord en 2018 pour qu'ils en soient dotés.

 

 

L'armement doit être avant tout pensé comme une arme de dissuasion, mais aussi de protection et de légitime défense. L'utilisation d'une arme est de fait très réglementée. Pour être autorisés à porter une arme létale, les agents de police vont suivre une procédure encadrée qui prévoit des tests psychotechniques, un entretien avec un psychologue, des examens biologiques et des formations au tir. Chaque agent suivra ensuite chaque année une formation continue pour maintenir ses acquis.

Nouveaux locaux

La police municipale dispose de nouveaux locaux situés place de la Résistance dans le quartier de la Madeleine. Fonctionnels, mieux équipés, plus modernes et plus grands que les précédents, ils offrent également de meilleures conditions de travail et d'accueil du public.

Police municipale et police nationale

La police municipale peut venir en appui à la police nationale lors de certaines opérations (rixes, démantèlement de réseaux,...). À l'inverse, la police nationale peut venir renforcer les effectifs municipaux quand cela est nécessaire. Les brigades de jour comme de nuit restent en contact radio permanent, les appels téléphoniques pouvant être transférés au commissariat ou aux agents municipaux sur le terrain. En ce qui concerne la prise en charge des crimes et délits, celle-ci reste du ressort de la police nationale, mais les interpellations peuvent être réalisées par la police municipale.

 

Coopération des acteurs albigeois

Les décisions prises en matière de sécurité et de prévention de la délinquance sont le fruit d'une concertation nécessaire avec l'ensemble des acteurs de terrain et la population. Le Conseil local de la sécurité et de la prévention de la délinquance présidé par le maire et réunissant divers partenaires (éducation nationale, préfecture,...), est ainsi une instance essentielle pour échanger, coordonner les moyens et déterminer les orientations stratégiques et le plan d'action pour la préservation de la sécurité et de la tranquillité publiques. Tout ceci se fait dans le respect des compétences de chacun. Il est évident que les habitants eux-mêmes sont appelés aussi à être acteurs de la sécurité aux côtés des forces de l'ordre à travers un signalement ou une plainte, par exemple.

La brigade de nuit 

En mars 2020, une brigade de nuit a été créée à Albi. « Il s'agissait d'un engagement de la municipalité qui a donné lieu au recrutement de neuf agents », rappelle le maire Stéphanie Guiraud- Chaumeil. « Ce dispositif, expérimenté dans un premier temps en début en soirée, s'était avéré concluant et répondait bien aux attentes des Albigeois. Nous avons donc souhaité pérenniser et développer ce nouveau service. »

 

Les policiers, répartis en deux brigades de cinq agents, interviennent désormais toutes les nuits entre 20h30 et 6h15 avec pour principales missions la tranquillité et la salubrité publique en veillant au respect des arrêtés municipaux. Les interventions peuvent avoir lieu sur l'espace public, mais aussi dans le domaine privé : interpellation de personnes sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants, violences intrafamiliales, tapage nocturne, incivilités, contrôle de vitesse et du respect du couvre-feu...

La brigade de nuit intervient seule ou avec la police nationale dans des missions de maintien de l’ordre public menées dans tous les quartiers. Ceux que l’on appelle communément « les nuiteux » sont confrontés au contexte spécifique de la nuit avec des contrôles et parfois des interpellations rendues difficiles par des comportements que l’on rencontre moins en journée.

ASVP au service des Albigeois

Aux 29 agents de police municipale viennent s’ajouter 8 agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Leur mission principale est de s'assurer du bon respect de la réglementation du stationnement en surface (payant de 9h à 19h) et de sanctionner les stationnements gênants. Ils sont également habilités pour patrouiller dans les parcs, sur les marchés et plus généralement dans l'espace public notamment pour rappeler les gestes barrières dans le contexte de la crise sanitaire. «

Agents de médiation au même titre que les agents de police municipale, ils sont formés aux gestes de premiers secours », souligne Jean-Christophe Delaunay, conseiller municipal délégué à la sécurité et la tranquillité publique. « Pour de nombreux Albigeois mais aussi les touristes, ils sont des interlocuteurs privilégiés pour obtenir une information, être conseillés ou signaler un problème.»

La ville d'Albi compte huit agents de surveillance de la voie publique.

Chiens dangereux 

Les propriétaires de chiens de catégorie 1 (chiens d'attaque) ou 2 (chiens de garde et de défense) sont obligés d'obtenir un permis de détention auprès de la police municipale. Toute personne s'installant à Albi et possédant un chien dangereux est également tenue de se présenter au poste de police. Rappelons que ces chiens doivent être équipés d'une muselière et tenus en laisse dans l'espace public sous peine d'amende. Pour les chiens de ces deux catégories, tout propriétaire doit obligatoirement faire réaliser une évaluation comportementale du chien.

Rappel :
Ne peuvent détenir ces chiens : les mineurs, les majeurs sous tutelle et les personnes condamnées pour crime ou violence.

Objet trouvés

En 2019, 1 422 objets perdus ont été déposés au poste de police municipale. Près de la moitié (611) a retrouvé son destinataire. Dans le top 5 des objets : clés, carte de bus Pastel, cartes bleues, carte nationale d'identité et téléphones.

Contacts

• Poste de police :
Place de la résistance ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30.

• Police municipale :
Place de la résistance 81000 Albi
Tel : 05 63 49 10 17
Mail : police.municipale@mairie-albi.fr

• Objets trouvés :
Place de la résistance 81000 Albi
Tel : 05 63 49 15 64

 

 

Tranquillité vacances 

Ayez le bon réflexe avant de partir en vacances : profitez de "L'opération tranquillité vacances". Il suffit de prévenir les services de police de votre départ pour que votre domicile et/ou votre commerce soient intégrés aux surveillances.

En 1 clic

Contact.

Police municipale
Place de la résistance
Tél : 05 63 49 10 17
Objets trouvés - Police Municipale
Place de la Résistance
Tél : 05 63 49 15 64