Le Conseil consultatif albigeois, les Albigeois, acteurs de leur ville

Il est encore temps de vous inscrire : le Conseil consultatif albigeois, nouvel outil de démocratie participative, sera mis en place cet automne. Alors que les Albigeois sont invités à rejoindre la démarche, Laurence Pujol, adjointe au maire déléguée à la participation citoyenne, revient sur l’intérêt de s’engager dans cette dynamique d’échange et de rencontres entre élus et Albigeois.
Le Conseil consultatif albigeois, les Albigeois, acteurs de leur ville

En quoi le Conseil consultatif est-il utile à la démocratie ?

Les avis et les idées des Albigeois ont toujours été les bienvenus, car ils vivent Albi au quotidien, ont des connaissances
et des expériences à partager dans le prolongement des conseils de quartier.
Le Conseil consultatif est vraiment l’occasion de consulter les Albigeois, de se concerter avec eux, mais aussi de les informer et de leur expliquer le contexte dans lequel nous travaillons dans la mise en oeuvre de projets.

Ce genre de dispositif marche-t-il ailleurs ?

Nous n’inventons rien ; nous regardons aussi ce qui se fait ailleurs. Des démarches participatives existent déjà dans d’autres villes et ont fait leurs preuves. Pour autant, chaque territoire est différent. La démarche que nous proposons reste expérimentale, elle est adaptée à notre histoire et à notre contexte local. Elle s’inscrit dans un processus évolutif par rapport aux conseils de quartier précédents, et sera ajustée en cas de besoin. L’idée est de prendre de la hauteur sur certaines grandes thématiques de la ville. À plusieurs, chacun avec son regard et sa connaissance d’Albi, on pourra créer de réelles synergies.

Qu’attend-on des Albigeois et qui décide au final ?

Nous avons le souhait d’être aussi ouverts que possible, de discuter et de travailler dans un esprit de coproduction avec les Albigeois sans a priori. Le mot politique n’est par ailleurs pas un gros mot et la démocratie participative est très complémentaire à la démocratie représentative. Toutes deux sont complémentaires. Certes, le conseil municipal conserve l’aspect décisionnel, mais l’implication d’Albigeois intéressés par l’avenir de leur ville est importante, attendue et favorisée. Le conseil consultatif est tout sauf une caisse enregistreuse !

Quelles sont les conditions pour que la démarche réussisse ?

La participation ne se décrète pas, elle se construit. C’est un état d’esprit. Aux Albigeois de saisir cette opportunité et aux élus de réunir les conditions pour favoriser l’échange dans le respect de tous et d'inciter les Albigeois à s’engager comme
conseillers consultatifs. Il y a donc un cadre, des thématiques abordées et une méthode de travail. Plusieurs outils de participation seront au service de la démarche comme c’est le cas de la plate-forme participative en ligne qui va être réactivée à l’automne. Le numérique permettra réellement d’élargir le public et de s’adapter au contexte sanitaire. Cela ne remplacera pas les réunions en présentiel comme les Rencontres de la participation citoyenne que nous envisageons le 4 décembre prochain.

Et quid du budget participatif ?

Le budget participatif est un autre dispositif lancé par la Ville d’Albi qui permettra à tous les Albigeois de plus de 16 ans de proposer et de voter sur la plate-forme jeparticipe.albi.fr

Les projets pourront relever autant du cadre de vie, de l’aménagement d’un espace public, de la citoyenneté, de la culture, des loisirs ou encore de la valorisation du patrimoine. Par exemple, un projet de street-art, la plantation d’arbres dans un espace en friche, un parcours ou des équipements dédiés aux personnes handicapées… La démarche sera lancée début 2022 et une commission étudiera les différentes propositions citoyennes, notamment leur faisabilité avant de soumettre au vote des Albigeois les projets retenus. La Ville mobilisera 500 000 euros pour les projets. D’ores et déjà, nous souhaitons sensibiliser les Albigeois à ce dispositif. La fête des associations sera l’occasion de présenter et d’expliquer ces démarches participatives.

Comment s’inscrire ?

 

En 1 clic

Contact.

Service Vie des quartiers
16, rue de l’hôtel de ville
Tél : 05 63 49 11 24
Tél 2 : 05 63 49 12 81