Le métier d'animateur et ses diplômes

Le monde de l'animation recouvre des domaines très différents les uns des autres : secteur du loisir, culturel, socio-culturel, socio-éducatif et socio-économique. L'animateur intervient auprès des jeunes (enfants, adolescents...) et des moins jeunes (adultes, personnes âgées ou handicapées) et a pour mission principale d'organiser des activités sportives, culturelles ou ludiques visant à développer la créativité, l'expression et la sociabilisation du public auprès duquel il intervient.
 Le métier d'animateur et ses diplômes

Le métier d'animateur

Le métier d'animateur consiste à concevoir, développer, organiser et conduire des projets d'animation visant à l'épanouissement, la socialisation et l'autonomie des personnes en prenant en compte leur environnement. Il n'est donc pas qu'un simple organisateur de temps libre, il peut aussi intervenir sur des projets très spécifiques tels que l'Information jeunesse, l'Insertion ou sur des ateliers d'alphabétisation par exemple.

Son rôle

Imaginer et réaliser des projets d'animations.
• Définir les besoins de la population en termes d'animations.
• Détecter les éventuelles difficultés du public avec lequel il travaille.
• Adapter ses animations en fonction de son public.
• Organiser des séjours, des manifestations, des sorties, des ateliers.
• Assurer un rôle d'éducateur auprès des plus jeunes.
• Aider les jeunes à se sociabiliser.
• Négocier des financements auprès des collectivités locales, départementales et régionales.
• Organiser des réunions d'échange avec la population d'un quartier.
• Assurer une mission d'information.

Les qualités nécessaires

La mission d'animation constitue le socle fondateur du métier d'animateur.

Ce professionnel doit avoir une créativité et une imagination sans limite pour proposer des animations à la fois ludiques, innovantes et adaptées à son public. Il doit sans cesse se renouveler et renouveler ses animations pour ne pas lasser le public dont il s'occupe.

Pour cela, l'animateur doit être à l'écoute des populations avec lesquelles il travaille pour cerner leurs envies et leurs besoins. Il n'organisera pas le même type d'activités pour des enfants que pour des adolescents. Le sens du contact, l'écoute et la pédagogie sont des critères indispensables pour exercer cette profession.

Travaillant parfois avec des publics difficiles ou en souffrance, l'animateur doit savoir s'adapter et faire preuve de psychologie et de mesure pour aborder les problèmes et trouver, petit à petit, des solutions. Le respect est une valeur fondamentale de ce métier.

Si cette profession nécessite de nombreuses qualités mentales, elle demande aussi une forme physique optimale. Animer un groupe nécessite de l'énergie !

L'animateur est aussi médiateur, il doit gérer les conflits éventuels, motiver les gens à se dépasser, créer une dynamique de groupe... Voilà, entre autres, des missions qui réclament un véritable investissement de sa part !

Plusieurs diplômes professionnels vous permettent de travailler dans le secteur de l'animation, du niveau BEP au BAC+3 afin d'exercer le métier d'animateur professionnel dans différentes spécialités.

Vos employeurs seront

- Les collectivités locales.

- Les associations socioculturelles, sportives.

- Les hôpitaux, maisons de retraite médicalisées, Ehpad, établissements de soins.

- Dans le secteur privé : les structures socioculturelles ou d’activités physiques et sportives du domaine marchand (structures de vacances, bases de loisirs, hôtellerie de plein air, comités d’entreprise, centres de formation, etc.).

Les formations nécessaires pour devenir animateur

- Formations non professionnalisantes

Le BAFA et le BAFD

Ces formations non professionnalisantes permettent de travailler dans le domaine de l'animation pendant les vacances scolaires et peuvent constituer un bon tremplin pour se professionnaliser par la suite.

L'activité d'animation dans le secteur hospitalier peut nécessiter le passage d'un concours local voire national.

- Formations professionnalisantes

Niveau BEP

Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien CPJEPS.

Niveau BAC

Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport BPJEPS.

Niveau BAC+2

• DUT carrières sociales
• DEUST métiers de l'animation
• DEJEPS spécialité animation socio-éducative ou culturelle.

Niveau BAC+3

Licences pro métiers de l'animation sportive, culturelle, sociale, scientifique et technique.

Niveau BAC+3    

DESJEPS

Attention ! Pour certains de ces diplômes, il vous faudra être titulaire du PSC1.

Situation du métier et contexte pour devenir animateur

De nombreux établissements et structures peuvent accueillir des animateurs culturels : centres culturels, centres sociaux, foyers de jeunes, Maisons des jeunes et de la culture (MJC), foyers de travailleurs, maisons familiales, villages de vacances, clubs du troisième âge...

D'autre part, la Fonction publique (Collectivités locales et Territoriales) représente l'un des principaux employeurs pour les animateurs socioculturels.

En effet, près d'un animateur sur deux travaille pour une collectivité locale. Face au vieillissement de la population et au développement d'une société du loisir, le métier d'animateur socioculturel est favorisé.

Les animateurs intègrent généralement des structures à taille humaine au sein desquelles il n'est pas toujours évident d'évoluer. Pour espérer acquérir davantage de responsabilités, la mobilité géographique constitue un atout majeur.

Les secteurs associés au métier 

- Audiovisuel, spectacle, cinéma, culture, artisanat d'art, enseignement, santé, médical, social, services à la personne, sport et loisirs.

Glossaire

- BAFA : Brevet d'Aptitudes aux Fonctions d'Animateur

- BAFD : Brevet d'Aptitudes aux Fonctions de Directeur

- BEP : Brevet d'Études Professionnelles

- BAC : Baccalauréat

- CPJEPS : Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport

- DUT : Diplôme Universitaire de Technologie

- DEUST : Diplôme d'Études Universitaire Scientifiques et Techniques

- DEJEPS : Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité animation socio-éducative ou culturelle

- DESJEPS : Diplôme d'État Supérieur de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport.

- PSC1 : Unité d’enseignement Prévention et Secours Civiques de niveau 1

 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à vous adresser directement auprès des agents du Service Jeunesse / Insertion de la Ville d'Albi dont c'est le métier depuis de longues années. Ils pourront partager avec vous leurs expériences et leurs bons conseils et vous aiguillez selon votre projet !

En 1 Clic Jeunesse

Contact.

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale - DDCSPP
Cité Administrative
18, avenue Maréchal Joffre
Tél : 05 81 27 50 00
Fax : 05 63 43 24 01
Service Jeunesse Carré Public

Horaires d'ouverture

Semaine scolaire

Lundi : 9h à 12h - 13h30 à 18h

Mardi : 9h30 à 12h - 13h30 à 18h

Mercredi : 9h à 12h - 13h30 à 18h

Jeudi : 9h à 12h - 13h30 à 18h30

Vendredi : 9h à 12h - 13h30 à 17h30

Semaine Vacances scolaires

Du lundi au vendredi : 9h30 à 12h -14h à 18h

 

Carré Jeunes 16-25 ans Quartier de Lapanouse

Centre Commercial Place de la Marne 81000 Albi

Tel : 05 63 46 48 82

Horaires d'ouverture période scolaire

Lundi : 14h à 18h

Mardi : 9h à 12h – 13h30 à 17h

Mercredi : 9h à 12h

Jeudi : 13h30 à 17h

Vendredi : 9h à 12h – 14h à 18h

 

 Carré Jeunes 16-25 ans Quartier de Veyrières 

Place du 19 mars 1962 81000 Albi

Tel : 05 63 46 48 81

Horaires d'ouverture période scolaire

Mardi : 9h à 12h - 14h à 18h30
Mercredi : 14h à 18h30
Jeudi : 14h à 18h30
Vendredi : 9h à 12h - 14h à 18h30

 

Carré Jeunes 16-25 ans Centre Social/Maison de Quartier de Cantepau

Boulevard Maréchal Lannes 81000 Albi

Tel : 05 63 49 10 95 et 05 63 49 12 07

Tel : 07 78 54 01 28 et 06 30 29 94 71

Horaires d'ouverture période scolaire
Mardi : 14h à 17h
Jeudi : 14h à 17h
Vendredi : 14h à 17h

 

 

 

 

 

 

6, rue Jules Rolland
Tél : 05 63 46 48 80
Fax : 05 63 43 10 21